jeudi, mai 31, 2007

Gatineau en direct pour toué....

Un nouveau portail musicale vient de naître. Vous pourrez y downloader les chansons de vos artistes préférés de la scène locale. Je ne comprends encore tropd e quoi ça parle. J'ai eu de la difficulté à lire le contract de 14 pages du truc. Peu importe, Gatineau se produit ce soir au spectrum dans le cadre du lancement de ce site. Vous pourrez nous voir ainsi que Exterio et Les goules sur le site en direct ce soir le 31 mai. Gatineau passe vers 8h40...


www.miuouze.ca

lundi, mai 28, 2007

pyromane


À fleur de peau. Je rêvais que quelqu'un mette ça sur youtube. Ostie que c'est BON!!!!!!!!!¨Fans de Gatineau, vous ne saviez pas encore que mon saint patron se nommait Alain Bashung. Merci Mélanie.



et cette chanson témoin de mon amour présent pour Coeur de MétaLLL. Tu sais ce poème fleuve et fou qui te fut destiné une nuit de l'hiver passé et dont tu avais besoin comme moi de toi à l'époque ?

Complètement Loco



Oh wow! C'est tellement boulversant. C'est tellement hot ! Wow! Les harmonium de l'an deux milles rencontrent le loco des années soixante-dix. Quand on sait à quel point Chafiik aime Harmonium....



Pour ceux qui ne le savent pas, je suis assis dans les sièges du cinéma au début. C'est aussi la naissance du costume d'Mc BrutaLLL. Il apparaît dans le clip.

L'Aurore et ses martyrs


Actif depuis déjà plusieurs années sur la scène montréalaise, l'excellent band rock L'aurore et ses martyrs est présentement en studio afin d'enregistrer son premier véritable ep en carrière. Avec des mélodies accrocheuses Les vacances et ses pièces un peu plus expérimentales Emo 308 (hommage à certains artisans de la scène locale), L'AeSM risque de faire du bruit dans pas long et de plaire à plusieurs mélomanes. On ne peut passer sous silence les claviers joués par Manu , véritable force mélodique du band. D'ailleurs, celle-ci chantera sur deux des pièces du mini-album à venir. Fans de Suzy des Breastfeeders, je vous demande de tendre l'oreille ici. Le band est constitué d'Alex et Wayne-Charles et de David à la batterie. Ce dernier oeuvre en tant qu'auteur-compositeur-interprète pour son projet éponyme dans lequel il est accompagné par Manu à la batterie. Encore elle ! Du talent et des side-projects.




Le band se produira au Quai des brumes le 30 juin prochain.

dimanche, mai 27, 2007

La rage au coeur:gre! gre!

Je poste cette photo prise au Club soda le mois dernier. Au fait, on fait une apparition surprise au Spectrum le 31 mai prochain dans le cadre du lancement de Miouze, un portail de téléchargement de chansons en lignes où vous allez pouvoir downloader les tounes de L'INtégraLLL bientôt...N'oubliez pas Rap maudit le 29 mai et le 8 juin Gatineau dans la rue pour la nuit blanche sur la rue Mont-Royal... Passez le mot.

samedi, mai 26, 2007

À vos plumes !!!

Je suis en pleine période de compostion des textes du prochain disque de Gatineau que l'on enregistrera quelque part cet été. Je dois composer en fou. J'ai pris du retard. Voici donc ce qui peut se passer dans la tête d'une rappeur lorsque vient le temps de composer. Je ne sais pas si ça devenir un jour une chanson par contre...
Couplet un
*
J'ai ben beau vouloir sortir mes mots du dimanches,
Mais, quand j'me penche sur elle, la feuille reste blanche.
Il faudrait une tranche de vie à mon buvard étanche,
Pour qu'le public s'déhanche, met qu'j'monte su'és planches
me saigner pour l'poème, lutter pour l'ultime thème,
Poétiser l'intime, faire s'affirmer l'infime
Pis fitter autant le fond qu'la forme comme il faut
Ça, sans qu'mes sonnets sonnent finalement faux.
J'voudrais embrasser toutes les causes sociales,
Parler du syndical, du problème national
Sur toute la longueur de mes lignes horizontales
Mais, la seule prose qui se pose propose Mc BrutaLLL.
J'laisse ça sortir de même où j'le ravale ?
J'retients-tu l'flot qui fuit où j'y vas en avale ?
J'me la joues-tu sérieux où en ben carnaval ?
J'laisse-tu lib' court aux mots qui dans mon âme dévalent ?
*
Refrain
*
Couplet deux
*
J'voudrais laisser ma marque dans l'monde d'la poésie
Comme le poète du mur du métro Crémazie.
Même si là d'dans chus busy, j'débose c'pas easy
Mon esprit zizzague comme Zélig pis Zazie.
J'reste assis insignifiant, j'attend l'poème signifiant
Certifiant mon talent tout en m'sanctifiant.
J'donne mon âme à Méphisto tout en l'défiant
Dans ma demande de m'faire écrire des textes édifiants.
Puise-je être une sorte de nouveau Léo Ferré
Mais, sur une musique rap a'ec une poésie en différée
En toute humilité me faire émule d'Émile
M'immiscer en mission que la masse m'assimile;
*
Couplet trois
*
J'serais éxcité d'voir dans cité mes vers cités
Mes textes récités en citation à l'université
Pis qu'on en comprenne enfin toute la densité,
Le pourquoi qu'j'les chante avec tant d'intensité.
Écrire au singulier mais, qu'par contre chaque parcelle
Recèle pour le public une partie d'l'universel,
Leur expérience respective vécue à mon échelle
Autant en tant qu'Séba qu'Mc BrutaLLL.
J'voudrais pouvoir m'voir dans l'mirroir d'l'encre noire
Dans l'blanc des yeux des gens présents dans l'auditoire,
Réécrire mon histoire à même mon écritoire
Que mon répertoire aille la valeur des vieux grimoires.
Mais, l'écriture est devenue pour moé une source d'angoisse.
Y a tant d'idées d'textes tentants que j'laisse en ardoise.
Combien d'poèmes dispraissent dins feuilles que j'froisse ?
J'demande pardon pour ces forêts qu'pour moé on déboise.
*


mercredi, mai 23, 2007

Der untergang


Extraits

*
C't'un combat quotidien pour chaque victoire que t'obtiens
Mais, c'est d'autant plus appréçié quand tu reviens de loin.
On dit qu'l'important, c'pas la chute, c'est l'attérissage.
Sauf que j'tombe depuis longtemps sans gilet d'sauvetage.

*

C’pas drôle. J’perds le contrôle de mon propre rôle.
J’sens qu’la beauté d’l’existence c’est juste quelque chose que j’frôle.
C’est comme si j’voulais retenir dans ma main une poigné sable.
J’aurais peut-être ben dû signer pour vendre mon âme au diable.

*

mardi, mai 22, 2007

Rap maudit numéro six le 29 mai prochain


Rap maudit est de retour pour une sixième édition réunissant une partie de la crème de la crème des participants y ayant performés jusqu’à ce jour. En effet, nous retrouverons sur la scène du Quai des brumes le 29 mai prochain les Boogat, Biz, Samian, Lou Piensa, Shyloh the hebrew, L’âme quidam qui ont enflammé la foule au cours des précédentes éditions de l’événement organisé par Khyro Atach tatuq et Séba Gatineau.

Les rappeurs-poètes seront, comme toujours, accompagnés par Jean-Sébastien Nicol des groupes Gatineau et Loco locass à la Baterrie ainsi que par Éric Gingras, ex-Fly pan am et présentement des formations Ensemble Kessdjian, Cian ethrie et Orchestre pas chic chic.



Les invités :

Biz
Boogat
Samian
Shyloh the hebrew
Lou Piensa
L’âme quidam
Participation et animation de
Séba
Et
Khyro


Où : Le Quai des brumes, 4481 St-Denis
Quand : Le 29 mai 2007 à 21h00
Combiens : Cinq piastre

À noter que Rap maudit revient tous les derniers mardis de chaque mois.




Le gars des vues no 3




J'ai vu le Labyrinth de Pan hier.

J'ai aimé le film. Je suis juste déçu que l'on ne le pénètre pas plus souvent ce labyrinth. On reste trop souvent du côté de la réalité. J'aurai aimé que physiquement Ophelia aille plus loin. La porte sur l'imaginaire n'est ouverte assez grande. Il s'agît presque davantage un film sur L'Espagne franquiste que sur une jeune qui bascule dans un monde fantastique. Ceci dit, la labyrinth de Pan reste un merveilleux film, un excellent divertissement.







Une Vieux-Montréal avec ça ?

Si vous prennez ne marche dans la Petite-Italie et que vous vous rendez au depanneur Leclerc de lune situé au coin des rue St-Zotique et Clark et que vous avez le goût d'une bière, vous risquez d'être surpris une fois dans le frigo de retrouver sur les tablettes une nouvelle bière baptisée Vieux-Montréal.

Bien que brassée en petite quantitée et distribuée pour le moment que dans un nombre restreint de depanneurs, la Vieux-Montréal possède tous les défauts de la bière commerciale brassée à grandes échelle. On y retrouve l'absence de goût et de personnalité propres aux bières destinées aux marché international. On est incapable de créer une recette originale qui saura se démarquer de toutes celles que l'on retrouve déjà sur les tablettes. Nous ne sommes pas loin ici des Budwieser, Labatt bleue, Molson dry et autres pilsners de basse gamme de ce monde. L'ambition de cette micro-brasserie, Les brasseurs BVM du Canada, semble aussi clair que sa bière rousse: developper un créneau facile pour consommateurs incultes voulant avoir le sentiment de boire de la bière dite locale sans se perdre dans une variété trop grandes de goûts et d'étiquettes. Pour le moment, on ne propose qu'une blonde qui goûte l'eau et qu'une rousse qui goûte la mauvaise blonde . Des classiques que les consommateurs du dimanche adopteront probablement au moment de choisir la bière la moins chère en depanneur lors du prochain petit barbecue entre amis.
Si vous voulez absolument décourvrir de nouvelles bières de qualités en depanneur, je vous demandrais d'attendre quelques semaines encore. Le Dieu du cièl mettra en marché d'ici peu ses célèbres Paienne, Fumisterie, Route des épices, et autres brassages que l'on retrouve frequemment sur son tableau et qui ne sont disponnible que sur place et en fût. En effet, la célèbre brasserie de la rue Laurier a enfin obtenu une licence de commercialisation de ses produits de haute qualité pour les tablettes des depanneurs. Je suis impatient de pouvoir boire ma Corne du diable à la maison. Mais rien ne remplacera le service sympatique et hors pair des gens sur place par contre. C'est bientôt le Mondial. Allez-y faire un tour.

samedi, mai 19, 2007

Touching from a distance



Ostie que je vais pleurer pendant le film. C'est MON band Joy division !


Je vais virer fou pendant le film.


J'ai hâte! J'ai hâte! j'ai hâte!

The next big thing: Chinatown


Demain se produira l'excellent band de Montréal Chinatown. Ils sont déjà eu une toune dans le top de Cism: Mes long beach. Sachez aussi que ce ne sont pas des inconnus même si on commence à peine à en entendre parler. Le band est constitué de Pierre-Alain Faucon compositeur de la célèbre chanson des Stills, Retour à Végas. Parlant des Stills, ce sont eux qui assurent leur gérance alors imaginez le parcourt à venir pour ce jeune band. Ormis Felix-Antoine Dyotte au chant, le groupe compte parmis eux à la basse Toby, l'auteur-compositeur d'un de mes bands préférés en ville: Statue park. Le combo est complété par Gab également de Statue park et ex-Camaromance, ex-Mia verko. Fuck man! qu'est-ce t'attend viens faire ton tour !

Chinatown jouera avec The Corduroys et les Handclaps. Le show a lieu au Zoobizarre dimanche soir le 20 mai. Sachez que c'est Gatineau qui était censé jouer avec eux ce soir-là!!!

vendredi, mai 18, 2007

Lucien as a b-boy


Je connaissais l'existence de cette toune, mais je ne l'avais jamais entendue. Je veux vos comments maintenant.

jeudi, mai 17, 2007

Le gars des vues no 2


Surpris par un paparazzi avec sa maîtresse Eléna, un top model célèbre, le milliardaire Pierre Levasseur tente d’éviter un divorce sanglant en inventant un mensonge invraisemblable. Il profite de la présence sur la photo d’un passant, François Pignon, pour firmer à sa femme qu’Eléna n’est pas avec lui, mais avec Pignon. Pour accréditer son mensonge, il est bientôt obligé d’envoyer la trop belle Eléna vivre avec Pignon, modeste voiturier.

Oui mais c'est pas vraiment drôle pis en plus c'est plein de clichés nuls. En plus, y avait-il un directeur photo sur le plateau ? Aille je pose la question ! Je veux une réponse s'il vous plaît ! Côté action, Daniel Auteuil parle au téléphone la moitié du film et on sent même pas l'amorce d'une chimie potentielle entre le voiturier et la soit-disant belle que je ne crois même pas capable d'être une mannequin de renom internationnale tellement sa beauté est quelconque. Malaises...


Sophie Scholl maintenant.

Pour les amateurs de champs/contre-champ au cinéma seulement. Le film qui plonge immédiatement dans le vif du sujet dès les premières minutes, essoufle rapidement son sujet et le réduit à un néant quelques scènes plus loin. On assite alors à un interrogatoire stérile de 45 minutes du genre:

Police: C'est toi qui as distribué les tracts ?

Sophie: Non.

Police: Les tracts, c'est toi qui les as distribués ?

Sophie: Non. (Notez ici que le non est inversé à l'instar de la deuxième phrase du policier. Sauf qu'il s'agît ici d'un mot autant lisible dans un sens comme dans l'autre).

Policie: As qui tracts toi distribués, c'est les ?

Sophie: Non. (Notez ici que le non est inversé à l'instar de la deuxième réponse de Sophie dite ici plus haut. Il s'agît ici d'un mot ayant le même sens lu dans les deux sens).
Police: ? stacrt Sbirtiséuds, els 'stce sa iqu ito
zzzzzzzzzzzzzz

Je crois que l'on a épuisé toutes les bonnes histoires sur la deuxième guerre mondiale. Le citron a été pressé jusqu'au bout. Qu'on arrête de nous sortir n'importe petit fait divers que l'on transforme en fait d'armes pour le cinéma. C'est platte ! Il ne se passe rien. Je sais que ce fut un drame immense que celui des juifs et allemands ayant vécus à Berlin sous le régime hitlérien, mais de grâce épargnez-nous ces histoires anti-cinématographiques. C'est peut-être le traitement qui fait défaut ici. Le théâtre aurait mieux sied à cette histoire d'interminables intérrogatoires.

Le gars des vues no 1


Je vous recommande cet excellent film qui vous clouera sur votre divan. Il s'agit du dernier film en dvd de Cate Blanchett nommé Note on a scandal. Une jeune professeure en art du college St-Georges de Londre est impliqué dans une relation avec un de ses étudiants.En même temps, elle se lie d'amitié avec une des plus vielles professeures de l'établissement...

Tout dans ce film est merveilleux. Le traitement est juste et rend bien la descente aux enfers de cette jeune enseignente innocente. Et que dire du jeu magnifique de Judi Dench qui incarne l'amie de confiance de Cate Blanchett. Bref, je me suis laissé prendre et envoûter immédiatement par ce film loué par hasard. Ce qui est original aussi dans ce film, c'est le fait que l'histoire traite d'un sujet souvent ignoré du cinéma et parfois même tabou: les femmes d'âge mûr relations ayant des relations avec de jeunes garçons. C'est surout un merveilleux duo de comédiennes.



En attendant la sortie du film Control relatant l'histoire du chanteur de Joy division, Ian Curtis, voici quelques photos. J'ai lu l'histoire écrite par Deborah Curtis, la veuve de Ian l'automne dernier et croyez-moi, le mythe en prend pour son rhume. Elle dépeint plutôt un père de famille fuyant, employé de bureau 40 heures semaine qui ne quitera son emploi que quelques mois à peine avant de mettre fin à ses jours au printemps de 1980 avant de devenir l'icône par excellence de la scène goth et alternative que l'on connait. La biographie montre davantage un homme malade et torturé incapable de s'interresser à sa femme et à la vie familiale, ayant peur de toucher à son enfant. Deborah y parle de toutes ses tentatives infructueuses pour trouver un traitement contre la maladie de son époux: l'épylepsie.


C'est aussi l'histoire d'une femme que l'on a tenté de tasser très tôt dans l'entourrage de Joy division parce que l'on jugeait préférable que Ian ne s'affiche pas avec sa femme et sa famille afin de ne pas repousser les jeunes groupies qui gravitaient dans l'entourrage du band. Ce film est le témoignage de celle qui aura accompagné malgré tout son mari jusqu'au bout et qui aura tenté jusqu'à la toute fin de lui faire reprendre le Control de sa vie.Il ne faut pas s'attendre à ce que le fim glorifie le mythe Ian Curtis. C'est plus la vie quotienne et poche d'un pauvre type employé de bureau pour faire vivre sa femme et son enfant qui se trouve à être chanteur dans un band en même temps. Par contre, le tout risque d'être rendu magnifiquement par Anton Corbijn, le célèbre réalisateur qui signa les plus beaux clips issus de la fin de années 80. On lui doit l'esthétique noir et blanc si cher à cette époque. Je pense aux merveilleux clips de Depeche mode et de U2 période 87-90. Si la vie de Ian Curtis est ennuyante, jamais un quotidien aussi morne ne sera filmé avec autant de magie et de brio.

Croquer dans une pomme



Mc BrutaLLL croqué sur le vif lors du lancement de l'album Le trompe-l'oeil de Malajube au La Tulippe.

Je disais aux gars: Men ! Ce soir c'est historique. Votre album va allé loin. Je suis heureux d'avoir été invité au lancement d'un album qui va allé si loin...

Malajube: Ben non. Capote pas de même Séba...

MARCI !

lundi, mai 14, 2007

Femmes propices



Ah! Si je pouvais les rencontrer ces filles !!! Elles ont beau combattre l'une contre l'autre, elles gagnent toutes deux ma faveur.


Sérieusement c'est deux crisse de connes.

dimanche, mai 13, 2007

Paysage



Histoire de me montrer la face un peu sur ce blogue.

Sérieusement, je suis beaucoup l'actualité de la politique québécoise en ce moment. J'ai des idées de blogs à tous les jours dernièrement. Sauf que ça change à tous les 6 heures dans le paysage politique. J'ai pas envis de poster à longueur de journée afin de me mettre à jour (à l'heure plutôt)!!!