jeudi, novembre 29, 2007

Allons-y

Je dois avouer que j'ai hâte en maudit à vendredi et samedi. J'ai hâte de revoir vos faces de publics cool et de vieux fans. J'ai hâte de vous voir chanter les paroles. Enfin. Merde j'en rêvais tant.


Vendredi sera l'occasion de voir ma Coccinelle et de lui dédier encore une fois ma toune de Francoeur pis un de mes couplets de Rap maudit.

Grande fin de semaine en vu.....

J'peux pas y aller bon....

Ah! que je rêve de rester à la maison en fin de semaine. Livres, lit et films.
Mais je ne peux pas. Il y a ces deux gros shows à faire. Le Rap madit de mardi m'a pris tout mon énergie. Je suis fragile je crois.

Hier, j'ai fais mon lavage à la buanderie. J'aimais ça. Lire tout en regardant spinner les vêtements. Wow ! Quelle détente. Je vais y retourner plus souvent.

Je passerais la fin de semaine à regarder du linge tourner dans une sécheuse.

J'aime le quotidient comme un fou. J'adore ces tâches. Je trippe sur faire à manger, faire l'épicerie, le ménage, etc...
Ça me donne un équilibre intense dans ma vie. J'adore ne pas partir en fou. Boire mardi m'a tué et m'a éloigné de mes buts. Je dois me recentrer et pour le faire, je devrais attendre lundi.

mardi, novembre 27, 2007

Des nouvelles du Tibet

J'ai piqué ça sur le site de yahoo ce matin en prenant mes courriels:

AMRITSAR (AFP) - Le dalaï-lama a fait mardi un pas de plus dans la guerre pour sa succession, qui l'oppose à la Chine, affirmant que s'il devait mourir en exil, le prochain chef spirituel des bouddhistes tibétains serait choisi en dehors du Tibet.



"Si ma mort survient alors que nous sommes toujours des réfugiés, eh bien, logiquement, ma réincarnation se fera en dehors du Tibet", a déclaré le dalaï lama à trois journalistes en marge d'une conférence mondiale inter-religieuse à Amritsar, dans le nord de l'Inde.


Ces déclarations interviennent après que l'hommage rendu au dalaï-lama, sans précédent aux Etats-Unis. George W. Bush avait salué en lui un "symbole universel de paix et de tolérance". Faisant fi des avertissements de la Chine, la chancelière allemande Angela Merkel avait aussi reçu en septembre, à titre privé, la bête noire de Pékin qui le considère comme un dangereux indépendantiste.


Le dalaï-lama, 72 ans, a fui le Tibet en 1959 après l'échec d'un soulèvement antichinois et vit depuis en exil à Dharamsala, une ville indienne au pied de l'Himalaya.


Des milliers de Tibétains s'inquiètent pour sa succession.


"Il existe des cas où une personne est choisie avant la mort" de son prédécesseur, a-t-il assuré, ajoutant, en plaisantant: "La course à ma succession n'a pas encore commencé" et "D'après mes examens médicaux, j'en ai encore pour quelques décennies."


La succession pourrait ressembler à "l'élection du pape" mais se tiendrait hors du Tibet, si le dalaï lama décédait en exil, a-t-il insisté. Il a aussi évoqué un "possible" référendum des "centaines de milliers de Tibétains" vivant en Chine ou en exil, qui "devra se dérouler au moment des préparatifs pour (ma) mort".


Mais "la Chine nommera bien entendu quelqu'un d'autre", a reconnu le dignitaire religieux.


Pékin a d'ailleurs immédiatement réagi, l'accusant une nouvelle fois de trahir la tradition du bouddhisme tibétain.


"La réincarnation d'un bouddha vivant est la seule voie de succession du bouddhisme tibétain et suit des rituels religieux relativement détaillés et des conventions historiques", a fulminé le ministère des Affaires étrangères.


"Les commentaires du dalaï lama violent évidemment les rituels et conventions historiques", accuse un communiqué, reprenant mot pour mot la réaction de la semaine dernière.


Car mercredi dernier, le dalaï lama s'était déclaré prêt à empêcher la Chine de s'ingérer dans les affaires religieuses tibétaines.


"Si le peuple tibétain veut conserver le système du dalaï lama, l'une des possibilités que j'ai envisagées avec mes assistants est de choisir le prochain dalaï lama pendant que je suis encore en vie", avait-il dit au journal japonais Sankei Shimbun.


La Chine, qui a pris le contrôle du Tibet à partir de 1950 --avant d'y mener une sanglante répression-- vient d'imposer que toute décision portant sur la réincarnation d'un bouddha vivant tibétain soit précédée d'une autorisation du gouvernement communiste


En 1995, Pékin avait interpellé un garçon de six ans choisi par le dalaï lama comme futur Panchen Lama, deuxième dans la hiérarchie bouddhiste tibétaine. La Chine avait ensuite désigné son candidat qui lui avait fait allégeance.


Le dalaï lama a pourtant abandonné ses revendications passées d'indépendance, se bornant à réclamer "une large autonomie" pour sauvegarder la langue, la culture et l'environnement du Tibet. La Chine a repoussé ces demandes.


"Je veux être très clair: nous ne cherchons ni la séparation, ni l'indépendance", a-t-il répété. "Nous avons besoin d'argent, de modernisation. Et nous profitons beaucoup de la République populaire de Chine", a-t-il reconnu, tout en l'accusant de nouveau d'"agression démographique" conduisant à "une sorte de génocide

dimanche, novembre 25, 2007

Rap maudit numéro 12: 27 novembre 2007

Rap Maudit 12
mardi 27 novembre
Quai des brumes 4481 St-Denis
22h 5$



Bonjour à tous!

Pour le dernier Rap Maudit de l'année nous vous avons concocté une soirée riche en variété et en styles. Nous vous rappelons qu'il n'y aura pas de Rap Maudit en décembre et que nous reprendrons nos activités en janvier avec quelques changements au niveau de la structure...à suivre...

Ce mois-ci les artistes invités sont:

MADHI: C'est avec honneur que nous recevons Madhi pour une deuxième fois à Rap Maudit. Lors de sa performance en août, il avait séduit le public avec un flow précis, des textes personnels et profonds et une aisance scénique intéressante. Rappeur anglophone qui s'approche dangeureusement d'une reconnaissance duement méritée.

SÉICE: Il a accompagné DieWhen le temps d'une trop courte performance en septembre et nous nous sommes empressés de l'inviter à son tour à Rap Maudit. Membre du Dézèd, propriétaire de la 15 de 24 studio, instigateur de plusieurs mixtape de le plus récent La 15 de 24 vol.2 et enfant terrible du rap québecois, Séice est en train de se tailler une place enviable dans le milieu du rap québécois en tant qu'homme à tout faire, excellant tant au niveau des beats, des textes et du studio.

RANDOM RECIPE: Duo féminin qui a marqué le dernier Rap Maudit à un point tel que Séba n'a pu s'empêcher de les réinviter sur le champ. Un duo de rappeuse qui freestylent comme elle respirent, s'accompagnant sur scène de petits instruments (un ukulélé?) et qui visiblement, ne manque pas d'attitude.

OLIVIER GINGRAS: Rappeur, poète, chansonnier(?), Olivier se présente comme un écrivain inspiré et sensible. Il est instigateur de plusieurs projets dont il tente tant bien que mal de préserver le secret. Heureusement pour nous celui d'Olivier Gingras (ou justeolivier) nous sera révélé lors de cette soirée Rap Maudit.

HLMÉ: Rappeur du duo Dézuets d'Plingrés et originaire de Drummondville (il doit y avoir qqch dans l'eau là-bas...), Hlmé a fait une apparition lors d'un Rap Maudit l'hiver dernier. Son groupe peut se vanter d'être un de ceux produisant une des musiques les plus intéressantes du moment mêlant le jazz et le hip-hop. Des textes originaux et empreint d'un amour pour la musique...

Dézuets d'Plingrés fera également une courte prestation lors de la soirée, nous offrant des tracks issus de leur démo Prémices obsolètes. Prévoyez 5$ de plus pour acheter le cd!!!!

Nos musiciens ce mois-ci seront nul autre que Jean-Sébastien Nicoll(Gatineau, Loco Locass) au drums ainsi qu' Éric Gingras (Pas Chic Chic, Ensemble Kesdjan) à la contrebasse.

vendredi, novembre 23, 2007

constat

J'avais envi de donenr des nouvelles. J'ai rien à dire. Je regarde des films, il fait froid. Et que la vie est belle sans jalousie.

mercredi, novembre 21, 2007

De la fête quoi !

Mes tremblements s'immobilisent

Il me semble que c'est la fin des problèmes. À mon texte: y a tout le temps de quoi, je répondrais: Mes tremblements s'immobilisent.

C'est la fin des catastrophes. Ma vie se calme. Je me suis calmé énormément depuis cet été. Je suis rentré à la maison. J'ai arrêté les sorties. Je me couche tôt, regarde des films et ne vois pas grand monde. Je sors faire des shows et je rentre ensuite. Je médite maintenant.

Hier, j'ai eu des réponses favorables.


Je me détend donc.

dimanche, novembre 18, 2007

ggrgrrrrrrrr!!!!!!

Il commence à faire frète en crisse. Ai-je besoin de vous l'écrire ici ?

Bref, ce soir ce sera: on pose le calfeutrant, on monte le chauffage pis on écoute un film dans les courvertures du lit..

samedi, novembre 17, 2007

Neubauten: Alles weider offen

Je me suis acheté le dernier album de Neubauten. Jolie musique. Les gars deviennent de plus en plus calme. Un album linéaire et tant mieux. On peut l'écouter en faisant autre chose. J'aime ça ainsi. Même chose pour le dernier PJ Harvey. On mange et on fait la vaiselle en même qu'on l'écoute.

Depuis un an, j'affectionne les disques lents, calmes. J'aime bien pouvoir les écouter au casque en écrivant mes textes dans les cafés. Ambiance de tête pour écriture de fête.

mercredi, novembre 14, 2007

Cette nuit j'ai rêvé à...

J'ai rêvé cette nuit que je faisais du dessin. Il y avait de la gouache et tout. Ensuite, un de mes vieux ami que je n'ai pas vu depuis des années me refillait sa chambre dans un appart superbe situé au dernier étage. Par la fenêtre, on voyait le skyline de l'affiche du CCA représentant new york en 1973 avec des ouvriers sur un toit en train d'installer des panneaux à énergie solaire. J'étais enfin heureux de m'être trouvé une chouette place où vivre...

mardi, novembre 13, 2007

Le gars des vues 26: Le Parc, mon avis

J'ai publié le billet de mon ami hier.

Voici maintenant mon avis. Je trippe pas sur Roland Smith. Par deux fois j'ai fais application pour travailler pour lui et les deux fois les entrevues furent des cauchemards. Quel personnage désagréable. Par contre, j'apprécie ce qu'il a fait pour le cinéma de répertoire au Québec depuis le début de sa carrière qui remonte au début des années 70 je crois. On peut bien se péter les bretelles avec notre belle culture de cinéma indépendent et nos petits festivals etc, mais c'est quand même lui qui a ouvert les portes du cinéma international ainsi que nos esprits. On vis avec une part de son héritage aujourd'hui. Sans lui, le Parallèle et la Boîte noire auraient pas connus tant de succès. Il faudrait quand même nuancer, se rappeller et rester polis.

On assiste ici à une petite guerre entre la cinémathèque québécoise et le cinéma du Parc. Les deux peine à boucler leur budget mensuellement.

Je suis contre les mensonges et la fausse publicité et la mauvaise foi de Roland Smith. Mais je crois pour ma part que mieux vaut un cinéma du Parc ouvert que fermé. Pour un DVD qu'on nous présente, combiens de bons vieux et nouveaux films en 35 mm? Le cinéma du Parc demeure un lieu culte, un lieu succeptible de nous présenter encore du grand cinéma. Il faut faire la part des choses.

Si la cinémathèque n'est pas contente et bien qu'elle le présente ce foutu film ! De plus, Smith assure seul et sur ses épaules ce que la cinémathèque fait avec mainte subventions et personnel. Si c'est Smith le problème et bien qu'on le remplace.
Il faut se calmer et ne pas couler un bateau qui défend quand même les intérêts du cinéma indépendent.

Et qu'on ne parte pas un débat contre moi à cause de ça. J'évolue pas dans le monde du cinéma. Je ne suis qu'un lointain observateur avec un opinion et un petit blog...

Mieux vaut un cinéma du Parc ouvert que fermé.

lundi, novembre 12, 2007

Le gars des vues 25: Cinéma du parc

Mon pote Pierre-Luc Vaillencourt, inspirateur de la pièce de Gatineau, Les contes immoraux m'a fait parvenir cette lettre. Lisons-là ensemble...

Chers membres du groupe Cinémathèque québécoise,

Un petit message d'intérêt public.

Le film de Fernando Solanas, La hora de los hornos (L'heure des
brasiers), est présenté tous les samedis du mois de novembre au Cinéma du
Parc. Roland Smith, propriétaire et programmateur du Cinéma du Parc, fait
la promotion de ce film en affirmant plusieurs choses qui sont fausses.

Tout d'abord, il prétend que c'est la première fois que La hora de los
hornos est présenté au Québec depuis 1970
(www.cinemaduparc.com/affiche.php?id=brasiers#top. ). Le film a pourtant été présenté à la
cinémathèque québécoise (en pellicule) en mai 1999 et en décembre 2003 (selon
lui, cela ne compte pas, la Cinémathèque n'étant pas une "salle
commerciale"). Il affirme que c'est l' «une des rares chances de visionner la
nouvelle copie» et il insiste pour dire qu'il est impossible de voir ce
film puisqu'il n'est pas disponible en vidéo ou en DVD. Malheureusement,
le Devoir - et sans doute bon nombre de sites culturels - ont repris
textuellement les propos de Smith
(www.ledevoir.com/2007/11/09/163678.html). Tout ceci est faux et R. Smith le sait très bien. Le film existe
en format DVD et on peut l'acheter sur le site internet
www.trigon-film.org/fr/movies/Hora_de_los_hornos. C'est une copie DVD qui sera projetée
au Cinéma du Parc et non pas la «copie restaurée» ou la «nouvelle
copie». Le dernier paragraphe du communiqué a d'ailleurs été copié mot à
mot de la jaquette du DVD.

Nous sommes parvenus à faire envoyer un erratum à la presse concernant
la projection de ce film à Montréal, mais sur le site, rien n'a bougé.
M. Smith, que nous avons contacté par téléphone, est on ne peut plus
clair: «Je ne vois pas il est où le problème. Personne ne fera la
différence entre une copie DVD et une copie 35mm. Les gens sont là pour voir
un film c'est tout. Pour eux, c'est pareil, ils ne verront pas la
différence. Rien ne m'oblige à dire que c'est un DVD. De toute façon, peu de
gens à Montréal savent que ce DVD existe».

Cette situation est, à notre avis déplorable. Loin de nous l'idée de
condamner la présentation d'un des films politiques les plus importants
jamais réalisé ni de remettre en cause le mandat et la programmation du
Cinéma du Parc. Il s'agit plus simplement de dénoncer une attitude
méprisante envers le public et une rhétorique publicitaire mensongère. Le
CdP n'en est pas à un mensonge près. Rapelons qu'au mois d'aoùt, on
annonçait des "nouveaux tirages" pour un cycle Marilyn Monroe où on
présenta des DVD. Ce cinéma passe régulièrement des copies DVD sans
l'annoncer, en prenant le public pour des cruches. Le DVD n'est pas un format de
projection public (d'ailleurs, M. Smith a-t-il payé des droits au
distributeur, c'est une question?). La CQ possède une copie pellicule et le
film existe en distribution "normale".

1) Nous vous encourageons fortement à écrire à R. Smith
roland.smith@cinemaduparc.com ou même à lui téléphoner au 514 281-1900/
514 281-5199 afin de lui faire part de vos commentaires.

2) Vous pouvez assister à une projection du film pendant le mois de
novembre et sortir de la salle en demandant un remboursement puisqu''il
s'agit d'une copie DVD et ce n'est pas ce qui est annoncé.

3) Exprimez-vous sur la page de la Cinémathèque québécoise sur
Facebook.

Merci de votre soutien,

A.

Le gars des vues (encore)

Alexandra Oakley m'a envoyé un lien sur son entrevue qu'elle a fait avec Stéphane Lafleur plus tôt cette année. C,est cool de voir où il en était à cette époque.

T'as le goût de lire ?

Le gars des vues (mon grand retour): ContinentaLLL

Le continental est une sorte de danse en ligne ou un groupe d'individus dansent côte côte sans jamais se toucher. Les gens qui s'adonnent à cette danse sont généralement des gens seuls qui sortent pour rencontrer d'autres gens seuls.

Ls personnages de se film danseront sans jamais se toucher, se parlerons sans jamais s'entendre, iront vers l'autre sans jamais s'y rendre.

Continental est un petit grand film,une oeuvre parfaite. C'est un renouveau du film québécois qui se trouve à ne pas être n film québécois. On est loin des clichés poches que l'on retrouve généralement. Même un acteur comme Gilbert Sicotte y campe un rôle inhabituel.

Continental reprend là où nous a laissé Rodrigue Jean avec le magnifique Yelloknife il y a quelques années. Le réalisateur Stéphane Lafleur signe ici un film majeure. Nous assitons à la naissance d'un des grands d'ici. Nous attendons avec impatience sont prochain film. Prions por que la grosse machine du cinéma ne bouffe pas et que celui-ci reste intacte. Stéphane Lafleur est une de ces rares plumes que nous souhaitons voir rester intacte. Puisse-t'il conserver cette pudeur.



Entrevue. Si vous voulez quelques infos. Le réal nous parle.

jeudi, novembre 08, 2007

Questions

1: Qui est en fait le Docteur Moreau, son nom au complet ?
2: D'où vient le Faites monter de Rap maudit ?
3: D'où vient le titre Rap maudit ?
4: Qui est Gilles de Ray ?

mardi, novembre 06, 2007

Gatineau sur musique plus:top 5 (encore!)

Nous voici dans le top 5 ou presque. Il suffit de voter à cette adresse maintenant.


Le top cinq musique plus

Ça fait beaucoup de clics pour soutenir ton groupe préféré n'est-ce pas ?

Palmarès Gatineau

On est numéro 1 au Archambault dans la section urbaine. Il faut y aller pour le voir. Voici un palmarès radio et internet maintenant.

Choq.fm
Chyz.fm
Bande à part
CIBL
CISM
Musique plus

lundi, novembre 05, 2007

Gatineau est rendu à Musique plus

Le clip Pow!pow! t'es mort vient de faire son entrée à Musique plus via Flambant noeuf. Plus qu'on a de votes, plus qu'on monte et que l'on risquera de se ramsser dans le top bientôt.

Pour voter pour le clip cliquez ici


Notez que le band sera sur cette chaîne mercredi prochain vers 16h00 pour une entrevue. Nous serons de retour sur ces ondes le 28 novembre prochain dans le cadre de Musique plus sur commande.

Bne ouais...

vendredi, novembre 02, 2007

Votez pour Gatineau

En cliquant ici vous allez voir le clip de Gatineau et laissez un comentaire. Ça va nous aider à peut-être nous tailler une place sur la chaîne..

jeudi, novembre 01, 2007

Le Rap maudit d'octobre dernier.

Écoutez, il y a trop de trucs écrit sur l'autre blòg à propos de la soirée que c'est impossble de tout recopier ici. Trop de liens etc..


Je vous propose de cliquer ici pour savoir ce que j'ai écris sur le blog de Pawnsheup.


Shit c'est ça que ça fait avoir deux blogs.....