mercredi, juillet 15, 2009

Aider les autres pour mieux s'aider soi-même

Je vais accueillir un chaton chez moi. J'ai besoin de compagnie. J'sais pas. Ça peut aider un peu la SPCA et moi-même aussi que d'avoir de la compagnie. J'avais deux chattes il y a quelques mois. Je crois que j'ai besoin de compagnie un peu...

Ce sont des chas qui ont la grippe ou quelque chose du genre et qui doivent être séparés du reste des animaux à la SPCA. Je pense que ça peut me faire du bien d'avoir de l'amour à donner et à recevoir un peu. C'est thérapeutique à ce qu'il paraît.

J'ai vais essayer.

3 commentaires:

Sandra Ray a dit...

je voulais te proposer l'idée mais je me suis retenue par gêne du trop "sentimentale"...

mais effectivement c'est une excellente idée!

ces p'tites bebittes là apportent vraiment beaucoup crois moi :)

Anonyme a dit...

Nous on a une chatte vraiment trop hot pis belle pis douce, qui veut juste se faire flatter pis se faire donner de l'affection. Ça me brise le coeur, mais je dois m'en débarasser parce que je suis allergique. C'est un chat que quelqu'un a abandonné dans un déménagement je pense, et on l'a comme un peu adopté, mais on peut vraiment pas la garder. Elle a genre 1 an. Elle est too much la petite. Si tu la veux, vient la prendre... Sinon, si tu connais quelqu'un, on cherche depuis un ti bout mais on trouve personne. Thanks.

A. Muze a dit...

Tout à fait d'accord... je te souhaite une boule de poils pleine d'affection et d'amour comme la mienne. J'ai toujours eu au moins un chat à la maison quand j'habitais chez mes parents, mais c'est lorsque je me suis retrouvée seule en appartement que j'ai réalisé à quel point ça pouvait être bon pour le moral.

Ma Poupine (c'est le nom - ridicule, je sais, mais ça contre-balance le côté "princesse" de ses origines persanes - de ma vieille compagne de 16 ans...) m'apporte bien plus que ce qu'elle me coûte en bouffe ou en attention. Elle est toujours à la fenêtre pour me regarder arriver sur le trottoir, et elle attend au garde à vous à la porte dès qu'elle entend la clé tourner. Nous jouons à cache-cache, à la "tague", nous coursons dans le couloir de mon appartement... Et quand nous sommes toutes les deux épuisées, nous laissons le temps couler, collées toutes les deux sur le divan ou dans mon lit.

Elle semble ressentir les moments ou je me sens particulièrement seule, et elle vient se glisser à portée de main, et ronronne longuement. Je ne compte plus les soirs ou je me suis endormie comme ça, la main sur son ventre qui vibrait. C'est relaxant au possible, et ça donne vraiment l'impression d'être un peu moins seul...

Un minou, ce n'est peut-être pas la panacée, mais ça peut mettre un bon baume sur les moments de solitude que l'on traverse...

Bonne soirée!