lundi, décembre 27, 2010

Le gars des vues..pour toué !


Tu aimes le cinéma ? Tu veux toujours savoir ce qui sort chaque semaine au club vidéo pis tu veux surtout savoir si c'est bon ?
Ben abonne-toé donc à la page FaceBook de LE CINOCHE!

Meryl Streep


Y a du monde comme qui doivent vivre avec leur nom au complet.

Qui peut dire: Hey, viens icitte Meryl !, à Meryl Streep ?
Comme on ne peu presque pas dire: Veuillez entendre ici, Madame Streep.

Me semble que ça se dit pas !

Oui, y a vraiment du monde comme ça qui doivent vivre avec leur nom au complet !

dimanche, décembre 26, 2010

Bored to death

Johnathan Ames

Bored to death, saison un, c'est bon. Bien content d'avoir découvert ça. J'ai déjà hâte à la saison deux. Ça me donne le goût de reprendre l'écriture de mon scénario de bédé et d'en faire de quoi de vraiment bon et de mieux structuré. Si l'ostie de disque de Gatineau peut se terminer que je passe à autre créativement parlant. Je dois prendre mon mal-bonheur en patience parce que je passerai les deux prochaines semaines complètes en studio du matin au soir. Ça se fait presqu'au complet au cours des deux prochaines semaines. Ensuite, photo de presse et....on attends fin février pour commencer la tournée des entrevues avec les médias tout juste à temps pour la sortie de la galette le 1 mars. J'ai hâte à cette date parce que ça va signifier le retour du beau temps et du vélo, mais surtout que je vais reprendre ma vie en mains et quitter le Club-vidéo afin de passer mes soirées de semaine à faire ce que je veux. Ce que je veux la plupart du temps, c'est faire du vélo.... Pis il va être encore plus beau cette année que l'été passé. Ostie que j'ai hâte de redevenir Séba à temps plein !

D'ici, je me sens Bored to death. Avoir voulu boucler la boucle de ce post, j'aurais pas pu penser à mieux !

jeudi, décembre 23, 2010

JULIA SILVER

J'ai reçu des mails d'intimidations de la part de cette fille sur facebook. Vous la connaissez ?

Elle insulte moi et mon band etc....

mercredi, décembre 22, 2010

Victoire de Coeur de Pirate

Elle en nomination pour les Victoire. Elle est ben contente...


- Coeur ? Si j'peux t'appeler ainsi ?

-Oui?...

- C'te fois-là, si tu gagnes, FARME TA YEULE pis dis rien d'autre que merci.

lundi, décembre 20, 2010

Old school tricks

C'est presque incroyable ! J'arrive pas à croire. Il me semble que moi je tomberais juste en amorçant la descente. Beau vieux Fixed gear !

Neige sur Hellsinki


Ils ont reçu 71 centimètres en une seule journée !

dimanche, décembre 19, 2010

real

- Moi aussi j'ai un Fixed gear, mais tsé... yé roue libre là, free wheel tséé...

- Heuu dude, tu fais pas du Fixed gear si t'es freewheel. Fixed gear c'est fixed gear ! Si t'es free, t'es pas fixed ! C'est pas la même calice d'affaire. Fixed gear, c'est une façon de rouler, c'est tellement une sensation hallucinante qui a rien à voir avec la free. T'es pas dans la gang parce que t'es single speed aussi.

- Ouin mais....

- Fixed is being fixed and nothing else !


Sérieusement, c'est pas la même affaire. J'suis pas snob là. Je veux juste dire que tu vas pas dire à un gars qui roule en Harley que toi aussi tu fais du bike quand tu roules 10 vitesses. Les gens confondent Fixed gear, single speed et freewheel. C'est pas la même affaire...

pouhahhahhahhaaaa

maison

Presque ma cuisine en ce moment.

coquettes-bicyclettes



Cette dernière, c'est vraiment trop mon style. Ses cheveux sont tellement beaux ! J'adore les tresses remontées chaque côté comme ça. Pourquoi est-ce que les filles ne se font plus ça ? C'est certains chérie que si tu viens me voir avec ses cheveux-là, je tombe en amour avec toi immédiatement.

jeudi, décembre 16, 2010

Cleaning the bike

Croyez-le ou non, je mets mon nouveau vélo d'hiver dans ma douche à chaque fois que je rentre chez moi. Je le dorlote avec de l'eau chaude en plus. Ensuite, un peu d'huile dessus. À caque fois que je rentre. C'est ridicule un moment donné parce que tu dois ressortir avec quelques instants après...

Mais au moins, le sel ne va pas le tuer et il sera bon comme sparebike au printemps...


Poster-Vélo-Cinéma

Je pense que ceci me représente comme ça se peut pas. On a une belle affiche et je suis afficheur. On a un projecteur de cinéma et je trippe au bout sur le cinéma. Je travaille dans un Club vidéo. Et on a un crank et deux pédales qui résument ma passion pour le vélo et le vélo avec lequel je fais mes deux jobs !!! Wow !

Entreposer facilement son vélo chez soi cet hiver ?

Pour plus de détails, cliquez:
LINK

mona lia

Revenez-en ostie !




Le 11 onze septembre, c'est de la faute de la Joconde...


Le yogourt au lait de chèvre aussi !


La mort de Dina, c'est de la faute de la Joconde.


Donnez-nous un brake...

vendredi, décembre 03, 2010

Coucou

Je passe dire bonjour. Disons qu'il faut que je fasse tout un détour pour passer par ici des derniers temps. Mon blog n'est plus sur mon chemin.
J'ai tant à dire et rien à dire à la fois.

Ben, je travaille sur ben des trucs en même temps. Ben de la musique, des affaires qui verront le jour en 2011. Tranquillement. Des trucs personnels.

Pour vous satisfaire, je connais la date de la parution du prochain disque de Gatineau.

LE 1 MARS 2011! ON JOUE NOTRE PREMIER SHOW À DATE À TERREBONNE LE 19 MARS!
Beaucoup de plaisir !


Personnellement, je reprends du temps pour moi. Moins de travail. Plus d'espace mental.
Mais de quoi de plate pis triste que je ne comprends pas, que j'arrive pas à contrôler. Snif...

dimanche, novembre 14, 2010

Straight out of the Ahunstic !

Yo, le gars jouent avec le feu ! Le rap dans Ahunstic, c'est MOÉ ! C'est mon HOOD !

J'represente Christophe-Colomb pis Promenade Fleury.
J'chille au Renaud-Bray Tous les samedis après-midi !
Pis après j'me baigne avec ma Baby girl dans sa piscine
Pendant qu'les pauvres d'Hochelag' ont juste leur bassine !
Yoyoyoyo Chus en feu !...

Sérieusement, faut qu'j'les battle !

À suivre

samedi, novembre 13, 2010

Qu'est-ce qui mijote ?

Je vous écris en direct de La Brune. On est en train de monter en band notre première toune du prochain disque. Ben pas LA première toune qui sera sur le disque, mais la première chanson jouée en trio. Oui, avec le départ de Dom, on a fini par devenir un trio. On a cherché à remplacer....pis finalement pas. On va voir ce que ça va donner. Ça va donner un son plus électro. Mais au début début début, Gatineau était un duo avec valeur ajoutée en trio. On revient au début pour allé de l'avant. Mais c'est ça pas de ça que je voulais parler.

Je voulais dire que je suis content que l'on recommence lentement à revivre. Moi et Keuk, on a monté pas mal de chansons en duo voix-protools depuis un peu plus d'un an. Mais de finalement les faire vivre peu à peu commence à être excitant. J'ai tellement hâte d'être On Tour !


Autre chose aussi qui mijote. J'ai commencé à taquiner les beats sur mon ordi. Je prépare donc mon mixtape Séba solo de a à . Dans le sens de textes et beats composés seulement par moi. Aussi, je prépare un projet de groove violent électro aussi.


Grosse année 2011 pour moi donc. Je vendrai tout ça en show sous forme de cdr.


À plus

mercredi, octobre 27, 2010

Gala GamiQ 2010


Logo GAMIQ 2010
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

We Are Wolves, Fred Fortin, Dramatik, Sunny Duval, Trigger Effect, Royaume des Morts, Le Kraken et Death Boat en prestation au GAMIQ 2010 le 14 novembre

Billets 5,00$ en vente uniquement le soir du gala dès 19h00

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Montréal, mercredi 27 octobre 2010 - Encore une fois ça va rocker côté prestations au Gala Alternatif de la Musique Indépendante du Québec (GAMIQ), présenté par enMusique.ca! We Are Wolves, Fred Fortin, Dramatik, Sunny Duval, Trigger Effect, Royaume des Morts, Le Kraken et Death Boat seront en prestation lors du gala animé par Rej Laplanche le dimanche 14 novembre prochain au Studio Juste pour rire (2109 boulevard Saint-Laurent, Montréal).

Ces huit excellentes prestations, qu'on devine déjà fortes en décibel, alterneront avec le dévoilement des lauréats des vingt catégories par le duo humoristique Vidons-la don' la question, formé de Luc Archambault et Mathieu St-Onge. On s'en doute déjà: leur humour grinchant saura en dérider plus d'un. Enfin, la direction musicale du gala sera confiée à Keuk, connu pour son travail au sein de Gatineau et du Maï Taï Orchestra.

On prédit déjà cette 5e édition du GAMIQ haute en récompenses, en bonne musique et en humour. Les billets seront en vente au coût de 5,00$ (taxes incluses) uniquement le 14 novembre dès l'ouverture des portes à 19h00. Arrivez tôt!

lundi, octobre 25, 2010

True Hip hop

Les amours Imaginaires de Dolan ou le talent imaginaire d'un cinéaste...




Abus de ralentis. Images léchée pour rien. Surcharge de personnages mal distribués (les gens qui témoignent) dans l'espace du réçit. Dialogues mal écrits. Faiblesse dans les propos. Dialogues MONOLOGUES nuls à chier. On voit que l'auteur y connait rien au sujet. Relation amoureuse trop faible pour ne faire un film. Trop de cigarettes. Ce n'est pas un élément de mise en scène très élaboré que de fumer une cigarette assis dans des marches pour montrer la frustration d'un personnage. Je me souviens des solutions scénaristiques de mes collègues de classes au cégep. C'était semblable. Comédiens mal dirigés. Abus de gros plans sur Dolan. Champ-hors-champ campés de manière à mettre ne valeur les réactions de Dolan et que puisses paraître non-naturel la captation de la réaction de la personne avec qui il parle. Voir la scène de la mise des cadeaux sur le lit. Il devait être trop occupé sur le set à se faire mettre du fond de teint et à travailler l'éclairage sur sa coupe de cheveux pour prendre le temps de diriger sa compagne. Le beau Neils, on en parle même pas ! C'est pas un comédien. Il ne joue même pas. Il fait des faces de gars beaux en baissant sa tête. On peux-tu lui voir les yeux ?

On voudrait être le Truffaut québécois des années 2000. On devrait faire comme le grand François et travailler son humilité en adaptant de grands romans et en ne jouant pas dans ses films ! On voudrait être le Gilles Groulx des temps mordernes. Mais au moins, un chat dans le sac mettait en scène un moment important de notre identité et laissait la parole à une génération au lieu de se mettre devant la caméra. On voudrait être Karwaï ou Godard, mais on ne maîtrise pas la technique et le langage cinématographique assez pour que le fond et la forme se rejoignent. On abuse des ralentis. On est aussi incapable de bien situer un lieu en amorçant une entrée en matière normale grâce à un découpage technique adéquat qui passe de grand ensemble jusqu'à gros plans pour amorcer un retour en arrière, une fois la série de gros plan effectuées, et revenir à un plan d'ensemble pour clore le tout. On est dans le gros plan. On étouffe.

On ne se sent pas concerné. Ça manque de chien ! Cette relation.

Faut arrêter de lui donner de l'attention à p'tit. On en fait pas un film qu'en se basant sur des références. Tarantino le fait avec brio. On ne sait pas pourquoi. Il pense avoir sondé l'âme humaine et pouvoir filmer un visage dans la pénombre, cigarette à la bouche comme Bergman et évoquer quelque chose. Persona est un film de silence. Ici, lorsqu'on parle, on ferrait mieux de se taire et lorsque l'on se tait, un ferrait mieux de parler.

Les dialogues sont tellement mal écrits. Les comédiens peinent à se les mettre convenablement en bouche tellement ceux-ci sonnent creux et non-naturels. On les sent avoir de la difficulté à trouver le bon ton entrer le québécois et le français international. Dolan, qui voudrait tellement être un cinéaste français a dû tout mettre en place pour gommer toute trace de joual dans ses dialogues. Il ne reste qu'une langue fausse, existant nul part au monde et qui suscite immédiatement le malaise.
Ironie: Le personnage de la mère du bellâtre interprétée par Anne Dorval est une caricature, mais sonne plus vrai que les autres qui sont des personnages soit-disant réalistes.

Tout est faux et pas à sa place dans ce film. Le film aurait pu durer 45 minutes si on avait pas placé des protagonistes inutiles venant alourdir la structure et si l'on avait pas abusé de ralentis.

Quand les enfants convient leurs parents dans la cave pour leur jouer une pièce de théâtre !

Little something from The Beastie Boys in my mail box tonight

To view this email as a web page, go here.

BEASTIE BOYS HOT SAUCE COMMITTEE PART 2 TRACK LISTING REVISED, REPLACED ENTIRELY WITH SONGS ORIGINALLY RECORDED FOR HOT SAUCE COMMITTEE PART 1


In what can only be described as a bizarre coincidence, following an exhaustive re-sequence marathon, Beastie Boys have verified that their new Hot Sauce Committee Part 2 will be comprised of the same 16 tracks originally slated for inclusion on Hot Sauce Committee Part 1. The record (part 2 that is) will be released as planned in spring 2011 on Capitol.


The tracks originally recorded for Hot Sauce Committee Part 2 (which now are actually back on Part 1) have now apparently been bumped to make room for the former Hot Sauce Committee Part 1 material. Wait, what?


"I know it's weird and confusing, but at least we can say unequivocally that Hot Sauce Committee Part 2 is coming out on time, which is more than I can say about Part 1, and really is all that matters in the end." says Adam "MCA" Yauch. "We just kept working and working on various sequences for part 2, and after a year and half of spending days on end in the sequencing room trying out every possible combination, it finally became clear that this was the only way to make it work. Strange but true, the final sequence for Hot Sauce Committee Part 2 works best with all its songs replaced by the 16 tracks we originally had lined up in pretty much the same order we had them in for Hot Sauce Committee Part 1. So we've come full circle."


Hot Sauce Committee Part 2 marks Yauch, Mike "Mike D" Diamond, and Adam "Ad Rock" Horovitz's first full length effort since 2007's Grammy winning all-instrumental The Mix-Up. The new track listing of the album is now as follows:


1. Tadlock's Glasses

2. B-Boys In The Cut

3. Make Some Noise

4. Nonstop Disco Powerpack

5. OK

6. Too Many Rappers (featuring NAS)

7. Say It

8. The Bill Harper Collection

9. Don't Play No Game That I Can't Win (featuring Santigold)

10. Long Burn The Fire

11. Funky Donkey

12. Lee Majors Come Again

13. Multilateral Nuclear Disarmament

14. Pop Your Balloon

15. Crazy Ass Shit

16. Here's A Little Something For Ya

dimanche, octobre 24, 2010

J'adore cette pochette !

Je découvre tellement de musique en ce moment. Ma tête en est pleine. Ça fait du bien. Je vais du côté de la dance, de l'électro tirant vers le rnb. Ça me fait du bien. J'écoute autant des trucs plus obscurs que du vieux dance poche des années 90. Je jouis !

J'aime aussi cet artiste.

mardi, octobre 12, 2010

Vampire, vous avez dit vampire ?

On serait porté à croire que tout le monde tripe sur les vampires en ce moment à cause des films et séries.. Erreur ! Y a pas un crisse de vrai vampire dans tout ces affaires-là ! Donnez-moé du Carl T. Dreyer, Du Anne Rice, du Bela Lugosi, du Bauhaus, du Corpus Delecti, du Copolla et là, on va parler de vampire. J'ai été gothique et j'ai tripé sur les vampires. Pis sérieusement, y a tellement pas de ça en ce moment que je sors de chez moi sans mon collier d'ail !

Des vampires dans le jour qui brillent. Au secours.

Quand t'accepte d'écrire sur les vampires, accepte les limitations de leur paramètres. Sinon, prend d'autres personnages ostie !

Les anim's




Là, je suis en train de regarder Kung Fu Panda. Ces deux derniers jours, j'ai vu UP ainsi que How to train your dragon. Je regarde de plus en plus d'animation. J'aime ça. Ça me fait du bien. C'est réjouissant et amusant. Les valeurs, soulignées à grands traits, sont souvent belles et apaisantes. Je suis toujours certains de ma shot. Ça va toujours être bon ! J'ai pu le goût de me casser la tête dans la vie. Tout ça, ça fait parti d'une énorme campagne d'apaisement de mon esprit. Pis ça marche. Je suis bien plus heureux de même.


Je me justifie ?.. Oui.

samedi, octobre 09, 2010

Jackie-L'espace Go




En revenant du théâtre, lorsque j'ai particulièrement aimé la pièce, je me rejoue celle-ci le plus possible, l'analysant rapidement afin d'en conserver les fragments, afin de mettre des mots sur les impressions que je viens de vivre afin de la garder intacte et vivante car je sais que c'est par des mots justes et précis que celle-ci restera.

Je sais que c'est en nommant les émotions, en soulignant chaque particularité de la mise en scène, en surlignant déjà tout ceci lors de son déroulement, que je serai à même de faire surgir des entrailles des ténèbres de ma mémoire l'objet théâtral qui, depuis fort longtemps a cessé de prendre forme dans l'arène, l'espace libre comme le dirait Brooks. Je peux ainsi revisiter, rejouer et revivre l'instant chaque fois que je le désire juste en énonçant mon analyse.

Il me faut des mots surgissant et envahissant l'espace pour, investissant l'expérience quitte à la trahir, pour que la pièce ne meure jamais. C'est ainsi que nous pouvons avoir accès à nouveau au furtif, à l'oeuvre temporelle et fuyante qu'est le théâtre.

Il y a le privilège également d'avoir accès à cette brèche. La personne qui va au théâtre devient responsable de la mémoire de l'oeuvre présentée. Elle devra témoigner par la suite. Ce n'est pas comme un film que tout un chacun peu revoir et partager avec l'autre à n'importe quel moment dans le temps que ce soit présentement ou par la suite. Un film comme Autant en emporte le vent nous est aussi accessible en ce moment qu'à l'époque de sa sortie. Le théâtre lui au contraire, ne nous est offert que quelque l'espace de quelques représentation. Le spectateur se retrouve en situation de devoir face à elle. Il devra la conserver intacte et la partager pour la garder vivante un peu comme dans Fahrenheit 451 où les hommes-livres lisent chacun un ouvrage qu'ils devront apprendre par coeur avant de le brûler. Un livre appris par coeur est un livre qui ne peut mourir. Le livre lui, est mortel. Mais il ne pourra mourir tant et aussi longtemps que l'on se le partage, que l'on en récite les mots, tant et aussi longtemps que l'on déroule les rubans de phrases. Le théâtre, pour accéder à la postérité, se doit d'être évoquer sans cesse. Mais la mémoire étant ce qu'elle est, il me faut marquer, mettre en mot, rejouer ce que je viens de voir aussitôt que je quitte la pièce (jeux de mots ici). La sable s'écoule de plus en plus au fur et à mesure que le temps bat sa mesure. Comme si plus on s'éloigne du théâtre (physique, l'établissement) plus le sable se met à couler vite. Le temps s'accélère, la perte est inévitable.

Et nous de revisiter l'oeuvre dix ans plus qu'en ces quelques mots stupides et vains: Les comédiens étaient excellents, le décor magnifique, la mise en scène de Marleau dépouillée...

Ni plus ni moins. Davantage moins que plus.

Rideau.

On ne se souviens de rien de plus que ces quelques impressions qui sont au finales, extérieures à l'expérience elle-même. Des entendus si souvent et interchangeables pour décrire ce qui, l'espace d'un instant fut unique, et impalpable.

J'ai vraiment passé une belle soirée ! remplace dans notre mémoire l'événement lui-même. Jackie va maintenant prendre sa place dans les archives des centaines de pièces que j'ai vues par ces quelques mots brefs sur l'étagère Ubu, Denis Marleau, Sylvie Léonard, Espace Go, 8 octobre 2010 avec quelques mots: excellent, puissant, juste, texte magnifique et intelligent, costume splendides, décor dans le ton de......

vendredi, octobre 01, 2010

Damages


Cette série est fucking malade ! Une des meilleures affaires que j'ai vues. Ça fait du bien de starter ça tout juste après avoir fini le dernier épisode de la saison 1 de Glee. Glee, c'est ben bon, mais merde que parfois ça fait vedge.

jeudi, septembre 30, 2010

Parlez-vous anglais, Monsieur Katerine ?


Je lis beaucoup d'article sur le dernier Philippe Katerine. J'ai rien entendu vraiment à date, mais disons que tout ce qui s'en dit, autant du côté de la presse spécialisée que par le protagoniste lui-même m'inspirent au plus haut point. L'écriture de Gatineau 2 se clôt dans les effluves du Vendéen. Ne dis-je pas souvent que le disque de Gatineau sera un album français fait par des québécois ?

Y a tout un débat autour du disque. On se questionne sur l'oeuvre. Mais comme au musée, le discourt se tient devant la toile et non sur sa surface. Musique de Galerie, monsieur Katerine ?


Je suis en train d'écrire un véritable texte à propos de l'album que je vais vous partager bientôt.

samedi, septembre 25, 2010

Pages arrachées du livre de Satan



Et oui, voici le retour des Pages de ma création. Ça a l'air de ça un texte que j'écris. C'est rarement des belles lignées continues. La charpente est dans ma tête. Donc je peux écrire une ligne seule dans le vide sur une feuille en sachant exactement où elle va aller.


On a monté 4 nouvelles chansons hier soir à la Maison Brune. On commence vraiment à voir le disque en tant qu'entité. Ce qui prévaut pour mes lignes dans le vide commence à prévaloir aussi pour les chansons sur le disque.

mardi, septembre 14, 2010

Aléas de la création/aleas de la destruction

En ce moment, je me sens vraiment comme : j'ai vraiment autre chose à faire que d'être icitte !

Je dois terminer les textes du disques. Hier, super inpsiré. Faut que je parte travailler. À la job, plein de clients un en arrière de l'autre.

Combien de chansons ne se sont pas écrites hier comme ça ?

Moi qui connait l'inspiration est ses soubresauts, ça me fait juste devenir fou d'y penser. J'en peux plus de travailler les soirs !

J'ai tellement hâte que le disque sorte pour redevenir un artiste. J'en peux plus. Surtout que c'est pas plus payant de faire des shows.

Mais l'affaire est qu'en ce moment, c'est très urgent que je puisse terminer mon écriture. On enregistre dans quelques semaines ! Pis à la place de relaxer, je dois affronter des clients imbéciles et me faire couper dans le flot de mes pensées à toutes les 2 minutes. Ça me tue. Tsé, c,est ben rare que je pense à moi à la troisième personne, mais des fois je me dis: Fuck, vous savez pas que vous êtes en train de déranger Séba dans la création de son prochain album ? Vous vous rendez pas compte du faible poids de vos exigences, demandes spéciales comparativement à ce que vous m'empêchez de faire, de penser en ce moment en me demandant à quel endroit se trouve le film P.S. I love you ?!!!

J'ai connu c'était quoi être artiste à temps plein pendant plusieurs années, pis là, la pause de Gatineau est longue en crisse pis j'peux pas croire que je vais devoir attendre en janvier et voir même février avant de tout lâcher.

J'adore mon job d'affichage et ma job de Club vidéo. Mais en ce moment, mon grand besoin est d'être à la maison ou au Café en train d'écrire. J'aimerais amener mon amoureuse au cinéma un mardi soir et la couvrir de Pop Corn. Ben non... Tsé, rentrer à la maison à l'heure du souper et vedger devant la télé pendant qu'une sauce à spag chauffe sur le poèle, ça a pas de prix. Tanné là de vivre ma vie. Tsé, ça va bien. Je vais bien et m'en sors. Mais j'ai le goût d'avoir mes soirées à moi un peu.

J'attends des nouvelles d'un job pour le jour en ce moment, donc il y a de l'espoir un peu.


Pardon d'être négatif. Je vais bien comme je le dis. Je veux juste passer plus de temps à la maison, je veux juste vous faire un putain de disque à la place de griffonner des idées...

lundi, août 30, 2010

Un roman ou deux

Sérieusement, après le disque, j'attaque quelque chose comme un roman ou je termine mon scénario de bédé ou je ne sais. Bref, j'écris de quoi d'envergure. Crisse t'as certaines chanteuse connes qui font des romans ou des scénarios poche de bédé sans âme. Pourquoi pas moi ostie ?!!
Faut dire que des problèmes d'ordi intenses ont fait que j'ai pas fait de Gatineau pendant presque un et pas grand chose à côté de ça non plus. En ce moment, je ne peut pas me permettre de faire autre chose que du Gatineau. Mais d'ici quelques mois, avec la neige etc, je vais m'y remettre et écrire de quoi de plus corsé juste pour mon plaisir. Je le sais. YEAH !

jeudi, août 26, 2010

mardi, août 24, 2010

Notebook sur le disque à venir

Bon ben les paroles, ça vient ! Je suis bien content. J'ai un truc béton pour le disque. Quelques autres trucs légers aussi et..surtout.

J'ai confiance. Mais c'est cette maudite date de tombé qui me tue. Moi, j'écris en notant et en laissant ensuite de côté. J'y reviens quelques semaines-mois plus tard et à ce moment, la vérité apparaît et le texte se termine tout seul. Je vois dans ce temps-là, ce qui fonctionne, ce qui ne va pas et ce dont le texte a besoin. Je sens qu'en ce moment, j'ai pas cette possibilité. J'ai la chienne. Mais j'ai pas à m'en faire, le meilleur est écrit. En ce moment, je fais des trucs amusants. Trop selon moi. Mais le problème est que j'ai toujours le sentiment qu'il manque LE grand texte, LA grande chanson et que celle-ci reste à venir. Je tente de la provoquer. Mais je ne sais pas ce qu'elle sera. Je sais rien. J'attends. J'écris.

Mais le gros stress en ce moment est que je veux absolument foutre le camp de mon club vidéo. J'y suis bien, mais travailler les soirs me tue. Travailler ainsi tout en devant rendre des chansons pour un disque numéro 2 me tue aussi ! J'aimerais pouvoir ne faire que ça de mes soirées: Écrire. Je l'ai fais avant. Mais là, j'ai pas trop d'économie. Juste assez pour payer le loyer. Je suis nerveux. En même temps, je souhaiterais parfois être sur le chômage comme je l'ai été quand j'ai fais l'autre disque. En même temps, ma vie, c'était tout à fait de la merde à cette époque. J'ai au moins ma sécurité en ce moment. Mais l'affaire est que je veux vraiment le faire ce disque et vraiment bien le faire en plus. J'ai le goût d'y mettre tout mon âme, mais je dois scindé en trois-quatre: musique, blonde, 1 job et 1 autre job et ma passion pour le vélo. Pas de temps, Trop à faire.

Le problème aussi est qu'écrire une chanson, ça demande de l'attente. On doit l'attendre ce texte. Il doit se manifester de lui-même. Il faut se mettre en état de réception pour ça. Ce n'est pas comme avoir 15 minutes avant d'allé travailler et d'en profiter pour faire la vaisselle ! Non ! Ça ne surgit pas une chanson. Ça demande donc de ne rien faire tout un après-midi pour que l'idée arrive vers 7 heures du soir et qu'on y passe le reste de la soirée.

Une chanson, c'est comme une rose. Il faut la planter dans son esprit en en générant le désir et en l'arrosant pour qu'elle pousse. Il faut la jardiner. Disons qu'en ce moment, j'ai pas trop le temps d'acheter des graines.... Alors le reste...

Bref, c'est ma fête aujourd'hui.... Bonne fête !

Mariages




Le mariage, les fiançailles... des sujets qui m'intéressent de plus en plus.

vendredi, août 20, 2010

Pochettes poches


Je m'amuse toujours énormément à regarder ces délires. Je me demande ce que j'attends pour en faire moi-même, moi qui ai une collection débile de vinyles !
J'attends de réparer mon appareil photos. J'ai fais des démarches dans ce but cette semaine !


Bon, pour ceux inquiète (peut-être que vous vous en foutez ?) par mon épuisement face à mes jobs et mon devoir d'écriture de textes pour Gatineau,sachez que je suis en train de travailler sur ces trucs amusants aujourd'hui. Je sais pas de quoi ça va avoir l'air. À l'heure oû j'écris, je ne sais même pas si on a suffisamment de chansons ou non. On sait rien. On travailler en marchant dans le noir. Hier, on a inventé deux tounes moi et Keuk, qui n'existaient même pas 3 minutes avant qu'on se décide à ouvrir le Protools. On est de même. Bref, je me repose aujourd'hui en travaillant sur mes textes. Malgré, j'ai été hyper épuisé. Incapable de me lever du lit ! Pourquoi ? J'sais pas. Ma vie est pas trop trop dure. Je comprends pas d'ou ça vient ces abattements. En tout cas.. Tout ce que je veux dire est que j'ai réduit mon travail. J'ai lâché un soir au magasin. J,espère en lâcher d'autres si je réussis à trouver d'autres sources de revenus moins accaparantes que de travailler le soir comme ça. C'est l'album et ma santé mentale qui en souffre.

Mais j'ai confiance !

Il faut dire que l'on a pas fait de show depuis des lustres. Ça commence à vraiment me manquer ! Merde ! J'ai hâte d'être sur un stage et de présenter cet album aux gens et d'allé rencontrer les québécois et les français. Je suis heureux en ce moment. Mais j'en peux pu d'être QUE Éric Brousseau. J'ai besoin d'être Séba un peu. Beaucoup. Gatineau n'existe plus dans la tête des gens. Il est grand que l'on leur rappel qu'on est là pis qu'on reprenne notre place avec force et agressivité ! Maudit que je m'ennuie !

J'ai tellement hâte de revoir vos sourires quand j'va être sur le stage juste avant que la première toune parte....

mardi, août 17, 2010

Mes Révolutions





Après ma phrase : Changer son statu Facebook, c'est comme se passer la main dans les cheveux pour se refaire une coiffure, voici: Changer sa playlist de Ipod, c'est comme se passer la main dans les cheveux pour se refaire une coiffure.


J'ai eu comme besoin il y a quelques jours de changer un peu de musique. Tanné un peu du danse pis du POP. Pis je me le dois bien d'écouter un peu de punk et quelques groupes dont est issu Ian McKaye. Je fête mes 13 mois cette nuit !

Entre 2 jobs. Celle qui l'autre..

J'en ai marre de toujours être fatigué. J'en ai marre de, selon moi, trop travailler. J'en ai marre d'avoir le cerveau trop épuisé quand vient le temps d'écrire des rimes. J'en ai marre de me traîner le jour tellement que le soleil m'épuise pis de vouloir me pitcher partout à minuit. J'en peux plus de sentir que je donne sans cesse mon temps aux autres sans avoir le temps de fuir en vélo.

Ça me fait surtout chier de sentir que je peine à donner mon maximum pour l'album de Gatineau à venir. Il est plus léger dans sa structure et dans ses textes. Plus complexe musicalement par contre. Mais j'ai l'impression de juste dire des crisses de niaiseries pis de pas être capable de maintenir le niveau auquel j'ai habitué mes fans.

Il faut dire que ma job de Club vidéo est en train de m brûler le cerveau. Vraiment. Mes clients sont complètement cons pour la plus part. Incapable de se chercher un film tout seul sans me poser des millions de questions stupides. Chus pu capable de garder le sourire pis d'avoir le goût d'avoir le goût. Ils me font chier. Chus tanné. Pis sans compter que je dois semble de bonne humeur quand un client m'insulte parce que je lui partage ma passion de Claude François ou de la télé série The O.C. Je voudrais les envoyer chier toute la crisse de gang. J'ai.. J'sais pu... J'aimerais pouvoir être SEBA 24h sur 24 h pis passer mes soirées dans un café en train de chier des textes dont on va encore se souvenir dans 10 ans !
Ben non ! Ces imbéciles me gobent toute mon énergie et font que je griffonne des osties de niaiseries que je vais traquer dans un mois. J'ai le goût de m'excuser auprès du public d'avance.

Merde je suis fatigué big time ! J'ai de la misère à être créatif comme je le voudrais. Je suis fatigué...

Out! of! Step! with! the! world!

mardi, août 03, 2010

It's a rendé-vou !


Ben oui ! Chus gaga de cet événement. J'attends ça avec trop d'impatience. Pour une fois que je vais pouvoir voir des films sur le vélo autrement que par Viméo ou Youtube !

allez donc chier !

Maison des cyclistes sur Rachel: allo, je suis bénévole pour le Bike Film festival. Je peux mettre une affiche ? -NON! - Oui mais, c'est le BFF! Un événement de vélos ! -Non ! On affiche pas ce qui vient de l'extérieur.... - Hey vous êtes impliqués en tabarnak dans votre communauté vous autres crisse ! Vous pouvez ben vendre des cafés au lait à 7$ ostie !

lundi, août 02, 2010

bike messengers from Boston

Courier Breed - A Documentary on Boston's Bike Messengers from Brendan Coughlin on Vimeo.

C'est quand même drôle la grosse mode soit de plus en plus de ressembler à des bike messengers alors que ce boulot est en train de mourir.

J'ai la chance de faire de la livraison à vélo moi aussi mais dans un job qui lui, n'est vraiment pas en train de creuver. Je l'ai créé ce job en parti faut dire. Je suis LE seul, le premier, afficheur à utiliser son vélo pour faire ses spots. Héhé !


Mais c'est vrai qu'avec internet, t'as pas intérêt à faire faire la job par un messenger. Le plus triste est que les belles grosses jobs, les dudes vont les faire faire par fedex genre.. Anyway..

Frame

Un jour j'en aurai un comme ça. Je capote trop sur cette forme de frame. C'est vraiment ça que je veut. J'adore la tenue de route agressive et penchée vers l'avant. Ce frame m'en donnerait pour mon argent.

Pardon à tous ceux qui trouvent que je parle trop de fixed gear ici. Ben c'est ma passion et 80% de ma vie. Alors....

salissons-nous

mercredi, juillet 28, 2010

Un gars et une fille célibataires se rencontrent dans la salle d'attente du cabinet d'un psychologue spécialiste des relations conjugales. Imaginez donc la suite....

mardi, juillet 27, 2010

OC en attendant la suite de MadMen, Glee etc....

Tu sais comment c'est les osties de séries ! Tu te dis que tu vas regarder un bout de l'épisode 1 pour voir. Tu trouves pas ça sir bon que ça.

Mais tu finis 2 jours après par avoir regardé les 8 saisons au complet sans que tu vires vraiment fou sur ça, mais en étant en manque pareil !!!!

dimanche, juillet 25, 2010

Slowdive

Entendu dans la chambre de Karine Maisonneuve en 1994. La cassette venait de son frère. Elle m'en a fait une copie. Je l'ai perdue. Depuis, je me suis souvent retrouvé avec des enregistrement 4 tracks tout croche dont il manquait souvent la fin. Fin, qu'il m'arrivait trop souvent de ne pas écouter parce que je m'endormais dessus.

Slowdive est un de mes albums favoris.

Je célèbre aujourd'hui le fait que je le possède enfin totalement pour moi.

Ça aura pris du temps.

vendredi, juillet 23, 2010

Quelque d'urgent....


Au Club vidéo, les gens qui disent leur numéro de téléphone le plus rapidement possible lorsque je leur demande afin d'accéder à leur compte...

C'est quoi le trip de le dire tellement vite que je ne le comprends pas ?


- Tu manques d'occasions d'exprimer ton intelligence et ta mémoire phénoménal alors tu te défoules au Club vidéo comme si tu participait à un concours télévisé ?

- Tu veux me prouver que tu te souviens vraiment de ton numéro de téléphone et que ça, c'est tout un exploit ?

- Tu me le dire, mais sans que je le sache afin de ne pas t'appeler ?

- Ça va aller plus vite ?

- Pourquoi ?

- Tu en profites pour pratiquer tes cours de dictions sur moi ?

- T'essayes de compresser l'espace de 7 chiffres dans l'espace de 1 ?

- T'as envie de chier ?


Hey, ça marche juste pas ! Je comprends rien ! Tu réalises pas que je fini par te le faire répéter 5 fois ton ostie de numéro ?!! Pis t'es fière de dire ton numéro vraiment vite vite vite.



jeudi, juillet 22, 2010

Non ! Non !

Non au dude trop pauvre pour payer un deuxième Bixie à sa blonde et qui lui donne un lift sur le sien alors qu'il est complètement saoûl la nuit. Malheureusement, je vois ça trop souvent. Désolé mais deux sur un vélo, ça fait tellement trop 1976 ! Arrêtez ça crisse ! ça fait non seulement pauvre, mais c'est dangereux big time !

Non ! Au contraire...






Voici les autres musiques qui me branchent à fond en ce moment aussi. Disons que je veux du beat du beat pis du beat... Disons que les disques qui me jettent le plus à terre cette semaine sont : Subtle pis Themselves...

Saviez-vous que mon premier show à vie avec Poirier a été la première partie de Themsleves ? Et oui !