samedi, août 27, 2011

Question/réponse

Je viens de retrouver une vieille amie sur Facebook. Dans son infos de profil, à devise, elle a écrit: À quand notre pays ?

À quand notre pays ? !!!

À quand notre pays ?!!!

Quand tu va lever ton gros crisse de cul de devant ta nouvelle ostie de tivi HD écran plasma avec le câble pis que tu vas faire de quoi ! Quand tu vas arrêter d'être québécoise juste le 24 juin. Quand tu vas comprendre que chaque personne vivant icitte, peu importe leur origine, la date de leur arrivée, sont québécois. Quand: "Le Québec, mon pays" ne sera plus une de ces petites phrases toutes faites que l'on dit comme un proverbe appris par coeur et qui ne signifie rien et que ce "Québec mon pays" deviendra un projet de vie, une phrase issue de ton coeur et inspirée par de véritables motivations. Quand tu accomplira toi-même les taches qui te sont allouées sans les laisser en plan ou autres. Quand tu préfèrera voter gratuitement pour un projet collectif dans l'isoloir plutôt que de payer une "piasse" pour les marionnettes de Star Académie.


La réponse est en toi chérie.

jeudi, août 25, 2011

Mouvements

Les choses ont l'air de vouloir bouger de mon bord. Le band se met en scelle. Des shows s'annoncent pour l'automne. De mon bord, je prévois écrire sous plusieurs formes avec le froid et la pluie qui viendront bientôt: romans, rap etc...
Je me sens inspiré. Je sens l'inspiration venir. les choses se mettent en place dans ma tête.

J'ai commencé à publier sur TUMBLR. Je trouve ça plus cool qu'ici même.

www.mcbrutalll.tumblr.com

Le Tumblr est plus pour la mode, des photos de moi et de trucs qui me font tripper...


Éric

mardi, août 23, 2011

Photo Joelle Cyr, genuinely my personal photograph

Je lis souvent des revues de potins et j'ai remarqué que les Madonna, Miley Cirus et autres Justin et Britney de ce monde se font souvent photographier en courant dans la rue avec un verre de liquide chaud provenant de chez Starbuck.


J'en suis venu à croire que c'était plus cool d'être "Vu avec" un verre de chez Starbuck que tout autre chose en main. Ça et un BlackBerry.


J'en suis venu à ma propre conclusion: Starbuck is swag.

Rien de moins.


Genuinely swagged.


D'où cette photo full swagged

GATINEAU-KARAOKÉ KING-clip

http://vimeo.com/28020377

lundi, août 15, 2011

GATINEAU EN SHOW SURPRISE LE 17 AOÛT 2011

Le grand retour de GATINEAU en spectacle ce jeudi le 18 août au Bar L'ABSYNTHE sur la rue St-Denis, coin Ontario. Pratique et jam live et vrai parties de vrai show. On s'amuse. Venez faire votre tour en grand nombre !


Nouvelles lunettes fumées blanches

Toujours à la recherche du style parfait et de trucs qui vont bien ensemble, voici mes nouvelles lunettes neuves vintage originales 80 pour aller avec mes vestons blancs. La classe quoi ?

Attendez de voir le nouveau clip de Gatineau qui sera bientôt en ligne-sur les ondes. Vous avez encore rien vu !

Bed in


Touchée par les émeutes qui ont eu lieu en Angleterre ces derniers jours, Yoko Ono a décidé de mettre en ligne gratuitement le documentaire "Bed Peace", tourné par Nic Knowland en 1969, alors que John Lennon et sa femme avaient passé huit jours dans un lit de l'hôtel Reine Elizabeth à Montréal. "Il y a des choses que nous disons dans ce film et qui peuvent inspirer les militants d'aujourd'hui", écrit Yoko Ono pour expliquer la mise en ligne du documentaire. "Souvenez-vous que la guerre est finie si nous le voulons, ça ne dépend que de nous. John aurait voulu pouvoir dire ça", conclut-elle. La vidéo sera en ligne jusqu'au 21 août.


dimanche, août 14, 2011

Gossip Girl

Nouvelle drogue. Ça faisait longtemps que j'avais regardé une série ou tout simplement un film. Je suis rendu à l'épisode 3 de la saison 1. Ça me donne le goût de me swagger encore plus maintenant. C'est cool parce que l'automne avec son petit vent va me donner la chance de le faire ainsi que la tournée de Gatineau. Yes !

Brian Wilson's leaving home



En pleine session d'enregistrement de l'album SMILE des Beach boys, avec quelques semaines à peine avant de terminer le tout, Paul MC Cartney passe les voir en studio et s'amuse avec eux à faire des sons d'animaux et rigole un bon coup avec les gars. Puis Paul se met au piano et joue une version de She's leaving home qui sera bientôt enregistrée sur Sgt Pepper's. Le coup sera fatal pour Brian Wilson. Devant la puissance de la chanson des Beatles, Wilson devient fou et décide de mettre fin aux sessions de son chef-d'oeuvre qui aurait pu devancer et surpasser celui des ses homonymes britanniques.

Brian Wilson mettra 40 ans à terminer son magnifique SMILE.


Ironique parce que Paul Mc Cartney avait dit que la chanson des Beach boys, God only knows était la plus belle chanson jamais écrite et que sans cette chanson, Sgt Pepper's n'aurait jamais vu le jour. Les américains et les britanniques tiraient amicalement du poignet entre 66 et 67, s'inspirant mutuellement l'un après l'autre. Wilson avait de quoi être fière. Mais le destin en aura voulu autrement...

et Brian Wilson mettra 40 ans à sortir son magistrale SMILE.

dimanche, août 07, 2011

"YOU'RE AFRAID TO BLEED"




"Look at the American Revolution in 1776. That revolution was for what? For land. Why did they want land? Independence. How was it carried out? Bloodshed. Number one, it was based on land, the basis of independence. And the only way they could get it was bloodshed.

The French Revolution...what was it based on? The landless against the landlord. What was it for? Land. How did they get it? Bloodshed. Was no love lost, was no compromise, was no negotiation. I'm telling you...you don't know what a revolution is. Because when you find out what it is, you'll get back in the alley, you'll get out of the way.

The Russian Revolution...what was it based on? Land; the landless against the landlord. How did they bring it about? Bloodshed. You haven't got a revolution that doesn't involve bloodshed.

And you're afraid to bleed. I said, you're afraid to bleed. As long as the white man sent you to Korea, you bled. He sent you to Germany, you bled. He sent you to the South Pacific to fight the Japanese, you bled. You bleed for white people, but when it comes to seeing your own churches being bombed and little black girls murdered, you haven't got any blood. You bleed when the white man says bleed; you bite when the white man says bite; and you bark when the white man says bark.

I hate to say this about us, but it's true. How are you going to be nonviolent in Mississippi, as violent as you were in Korea? How can you justify being nonviolent in Mississippi and Alabama, when your churches are being bombed, and your little girls are being murdered, and at the same time you are going to get violent with Hitler, and Tojo, and somebody else you don't even know?

If violence is wrong in America, violence is wrong abroad. If it is wrong to be violent defending black women and black children and black babies and black men, then it is wrong for America to draft us and make us violent abroad in defense of her. And if it is right for America to draft us, and teach us how to be violent in defense of her, then it is right for you and me to do whatever is necessary to defend our own people right here in this country."
— Malcolm X, 1964

mercredi, août 03, 2011

One fifth Avenue de Candace Bushnell

Depuis plusieurs jours déjà, je dévore ce livre. Je suis accro. Je ne fais que ça.


Ah oui ! Candace Bushnell, c'est elle qui a écrit Sex And The City. C'est ELLE Carrie Bradshaw !

mardi, août 02, 2011

On the loose with Gatineau




When we were at Tadoussac. Before and after the L'anse de roche show last saturday. We had a great fun playing there in spite of some strange folks in the front row as we get on stage.

vendredi, juillet 29, 2011

Intense. J'écris comme un fou en ce moment. Rien de spécial. Tout en même temps.

Oui, j'ai rencontré Adrock des Beastie Boys il y a 2 jours. Un grand moment dans ma vie faut dire. Rencontrer un des membres du groupe qui a eu le plus d'influence sur notre vie n'est pas donné à tous les jours. Je rappe, je suis bouddhiste à cause d'eux. C'est pas rien. J'écoute les Beastie boys depuis l'automne 1986 !!!!!!

dimanche, juillet 24, 2011

Étrange été

Au lieu d'écrire ici, au lieu de poster des états d'esprit furtifs sur Facebook, j'écris deux journaux intimes différents en ce moment. Trop de choses se bousculent en moi en ce moment. Je vis trop de choses. J'ai besoin de les exprimer, de les sortir de moi, mais je sens que je dois faire tout ça dans un but artistique et thérapeutique plutôt que de m'en servir pour m'exposer médiatiquement encore une fois. J'ai de la difficulté à comprendre ce qui se passe alors je ne vais pas poster de quoi un matin pour me faire rentrer dedans toute la journée et réaliser devant tout le monde que je m'étais peut-être trompé.

Je vais vous revenir bientôt avec de belles histoires.

vendredi, juillet 15, 2011

The Public Image UNlimited

Ostie que ma face est weird sur ça. Je me trouve drôle. Mais j'ai de la classe pis c'est ça qui prime.


CECI N'EST PAS ARRIVÉ.

Ça me fait rire moi les photographes professionnels qui me shootent en show, qui sont payés pour le faire et qui me font de l'attitude ensuite parce que j'ai utilisé la photo comme profil sur Facebook où que je l'utilise ici pour mes archives personnelles.

Dude, tu utilises ma face, tu es payés en masse avec ma face en plus pis tu me fais de l'attitude pour avoir oublié de mentionné que la photo venait de toi. Pardon ! Tu m'as-tu demandé la permission pour mettre ma face dans ton journal pis être payé pour ça ? Non ! Fait que fais-moé par sentir cheap d'utiliser MA FACE pour la mettre sur MES sites à moé !


Bien sûr, c'est semi-fictif ce que je raconte ici. Mais souvent on nous fait sentir comme des voleurs nous les artistes, d'utiliser des photos qui ont été faites de nous sans qu'on nous l'ai demandé. Ça arrive. Yo, tu me prends en photo, tu m'utilises, ben moi aussi j'ai le droit d'utiliser ça.

C'est plus ou moins arrivé ce que j'écris ici. Je veux pas avoir l'air agressif. J'ai des amies comme Mélanie Ladouceur ou Sandra Raymond qui font un travail de fou et que je vais citer sans cesse. Elles sont là et je les aime. Mais tsé, le gars du Journal de Montréal qui veut presque te poursuivre parce que t'as pris sa photo de TOI sur internet pour la montrer à tes amis sur Facebook pis que t'as pas cité....heuu.......

mercredi, juillet 13, 2011

Exit Stage Left- Québec








Ligne drète-Légère menace

- Moé aussi chus Straight edge Séba. J'fais juste fumer pis boire !

- T'as yeule man ! T'es Straight edge de quoi ?!!



Les gens se sentent toujours obligés d'être de connivence avec mes choix de vie. Si t'es pas de même t'es pas de même. Mais remarquez, je fais la même chose avec les pur végétariens.


-Séba, moi je suis végétarien.

-Moi aussi... ben....presque....je mange juste 89% de légumes. J'me fais des poissons des fois....pis des saucisses de temps en temps heu...


J'suis aussi cave que les gens qui se disent SxE en ma présence. On se sent toujours mal d'être pas "correct", d'être pas comme les autres, de pas avoir fais le bon choix. C'pas grave ! On est rendu où on est rendu tout simplement. Je rêve d'être végétarien ceci dit.


Ça va faire deux ans que j'ai rien consommé dans 5 jours !

lundi, juillet 11, 2011

Magasiner, un geste politique

Ça va faire dans quelques jours 2 ans que j'ai rien consommé et suis devenu Straight edge. Je suis le mouvement qui a été crée par les fans de Minor Threat, le groupe fondé par le Ian McKaye qui fondera Fugazi quelques années plus tard.

Si je suis sobre depuis c'est en parti grâce à ma force intérieure, mais surtout à Fugazi.

Comme je sens que j'ai une dette envers Ian McKaye, j'en rpofite pour lui en remettre un peu via son label Dischord, l'étiquette de Fugazi et de Minor Threat.

Bref, je me suis fais venir tous les disques compacts des deux bands. Maintenant, j'en suis à me procurer les albums en vinyls, version remastered. Merveilleux.

Mais je n'achète pas ces albums n'importe où !

Je les fais venir chez Atom Heart. Les gens de cette boutiquers sont mes amis depuis 2000. C'est une boutique indépendante où le service y est merveilleux et très très accueillant.
J'en profite pour encourager une petite boutique pour qu'elle reste ouverte le plus longtemps possible en ce temps de problèmes pour l'industrie du disque. C'est pas à cause de moi que ça va rester ouvert je sais. Mais si on est un à y acheter un disque par mois, ça va rester ouvert. Heu... j'ai l'air de dire que la boutique va mal. Vraiment pas. Elle va très bien la boutique. Mais je dis juste que je pose un double geste politique quand j'achète 2 fois tous les albums de Fugazi dans cette boutique.

Support your locals !

Black on Black




jeudi, juillet 07, 2011

Man in Black





Écoute ta groupie. Si elle veut que tu vois vêtu tout de noir et que tu interprète désormais quelques vieilles chansons de ton répertoire, écoutes-là !

mardi, juillet 05, 2011

Proverbe de Séba

L'emprise que l'on reproche aux autres d'avoir sur nous, c'est d'abord la liberté qu'on leur laisse avoir sur nous !


Le jour où j'ai réalisé ça, je me suis pris en main pis ai mis la faute de mes problèmes sur moi. Au lieu de rejeter la faute sur les autres pour tous les problèmes que j'avais, je me suis mis à voir à quel point tout venait de moi d'une certaine manière. Ce matin-là, j'ai pu commencer un travail sur moi et ai cheminé. Ça l'a été le matin de ma nouvelle vie, il y a 2-3 ans.

Le mois passé au Métropolis

....C'est comme lorsque l'on va bien, y a bien des gens autour de nous qui sont là pour essayer de nous faire planter en pleine face. Ce sont soit des gens qui s'agglutinent autour du succès ou soit des gens qui sentent votre équilibre mental et qui ont le besoin de vous en voler un peu. Ce sont soit des gens qui, en voulant montrer qu'ils veulent votre bien, en fait vous jalousent et vous mettent des bâtons dans les roues en vous démotivant par des petites phrases du genre: T'es pas capable, essaye pas.

J'ai l'impression de marcher dans la vallée de l'ombre et de la folie tellement ça pullule autour de moi depuis des mois. Ce que j'affiche et ressent en moi, c'est quelqu'un qui revient de la mort, quelqu'un qui a changé son apparence physique, vestimentaire et sa mentalité et va du côté de la spiritualité. On dirait que le monde fucked up tente de s'arracher ça.

Je suis sauvage et solitaire. Le peux de santé mentale que j'ai réussis à obtenir depuis 2 ans, je tiens à le garder. Si je reste seul bien souvent, c'est pour me prémunir du monde, me créer un bouclier contre certaines personnes, certaines émotions. C'est surtout parce que je ne suis pas si fort que ça. Je suis en équilibre, mais tout ça peut chavirer quand même. Pis aussi parce que les gens me prennent pour un preacher, un sauveur parce que je prêche des choses qui ont marché pour moi. Les gens veulent le secret de ma taille, mon équilibre mental, le fait que je danse, que je fais du vélo. C'est pas une religion. Je fais tout avec mon coeur. Anyway. Fuck off..

Donc, je me tiens en marge de certaine personne et ça me va bien. J'ai mon petit bonheur à moi avec mes petites passions et les quelques personnes autour de moi pis j'en veux pas plus. Je te size pas mal avant de te laissé entrer dans ma vie. Si je refuse de t'avoir comme ami(e), blonde, partenaire, c'est que ça me tente pas. J'ai le droit de refuser de vouloir laissé entrer des gens dans ma vie. J'suis pas méchant. J'ai pas de temps ni d'énergie à donner pour rien. Je choisis le monde aussi. Pis si je ne le sens pas, ben je ne le sens pas et c'est MON droit à moi de vouloir en rester là. C'est pas de la mauvaise foi de ma part. Si tu bois, fais de la poudre, fume des smokes, ben j'ai le droit de ne pas vouloir de toi dans ma vie parce que je suis straight edge ! C'est mon fucking droit ! Je dois me sauver (de toi) en premier. Je ne suis aps un sauveur. J'ai pas la force de sortir les gens de leurs problèmes. Donnez-moé un brake un peu ok ?!

Ostie que chus bête ! Ben non ! Mais c'est juste qu'il y a trop de monde qui entrent en relation avec moi sur Facebook et pensent qu'ils sont mes AMIS pis veulent de quoi de moi. J'ai le droit de refuser. J'ai fucking le droit.


J'suis pas fâché. J'veux juste qu'on comprenne que je ne suis pas un psy. J'en connais une très bonne si vous voulez. Moi, j'ai pas la force de sauver le monde....encore.


jeudi, juin 30, 2011

This UNcharming man


J'suis sorti pas mal déçu du show de Theophilus London. J'attendais ce moment depuis tellement longtemps, groupie que je suis du rappeur de Brooklyn.

Musicalement, je réalise que le mec n'a pas de tounes. C'est vrai. On le compare à Kanye West. Pourquoi ? Ça a juste pas rapport. Parce qu'il se swagge ? Sérieusement son swag faisait dur en crisse hier. Theophilus n'a pas le sens du raffiné et autant de classe que Kanye. Il n'a pas son génie, sa gueule, ni son talent. Il ne sait pas mettre dans sa poche un audience. Hier, il y avait un mur entre lui et la foule. On voulait embarquer (Dieu seul sait que j'étais probablement le seul vrai fan fini du mec dans la salle) Mais il manquait de quoi ! Ses tounes ne sont pas des tubes et la manière dont elles étaient livrées n'aidait en rien. Le dj faisait jouer des mp3 directement de son Itunes pendant que deux guitaristes et un bassiste jouaient par dessus tout ça. Ça manquait franchement de finesse. J'aurais remplacé un guitariste par un vrai drum pour ma part.

Aucune mis en scène. Ses départs pour allé faire ses changements de costumes ne faisaient que créer des malaises. On en savait pas trop trop ce qui se passait. Sans parler de la fin où il est parti sans que l'on sache si c'était vraiment fini. Il revient pendant que ses dudes quittent le stage. il fait jouer des mp3 de tounes qu'il aime. On ne sait si c'est un dj set qui commence ? Ses musiciens dégearent pendant ce temps. Puis il quitte pendant qu'une toune continue à jouer. C'est le bordel. On se sent mal. Le public part... Puis out of nowhere, on le voit sortir dehors du Club Soda. Il prend la pause...On se jette dessus. Je courre pour lui toucher le dos comme une jeune groupie. Je me fais prendre en photo avec.

Pendant le show, il a lancé un bandeau. Je le tiens dans mes mains en ce moment. Je capote. Il lançait des trucs dans la foule souvent. J'avais pas réussis à en attraper un, mais en tant que vrai fan, je sentais que je méritais d'attraper de quoi. La hasard a fait que c'est une fille qui a attrapé le bandeau. Elle devait s'en foutre parce que quelques minutes après elle m'a tapé dans le dos pour me le donner. Merci ! Merci beaucoup.

mardi, juin 28, 2011

Le bonheur, cette chose si simple

Je me sens de plus en plus heureux et en paix avec moi-même. Je me sens mieux dans ma peau et avec mes relations avec les autres. Je me concentre sur les amitiés positives. Je mets mes énergies dans ces moments de joie. J'apprécie les gens qui m'entoure. Je vois que du beau dans chaque instant et dans chaque personne.

Hier soir, j'allais à vélo avec l'oeuvre de Fela Kuti dans les écouteurs. Je suis allé à Laval, Boisbriand etc... J'avais jamais roulé aussi léger avec joie et paix. Il n'y avait plus rien de colère. J'ai fais le ménage dans beaucoup de choses. Je me sens bien.

Ça me gosse d'écrire ça ici parce qu'il y a toujours quelqu'un pour dire: ouin regarde-le aller. Il se prend pour un autre. Maudit fake ! Il a fait chier assez de monde c'te gars-là ! Il se la joue bien dans sa tête et dans sa peau, mais ça a pas toujours été ça. Il y a ces gens que j'ai laissé de côté aussi pour pouvoir continuer mon chemin et sauver ma peau à plusieurs niveaux. J'suis pas fan de Bashung pour rien ! Mais j'ai décidé d'allé où mon coeur me guide. C'est la seule façon de ne pas me tromper. Et mon coeur va dans une bonne direction disons. Je me sens inspiré et dirigé par celui-ci. Je vais pas être fake avec le monde pour leur faire plaisir ou parce que ma tête me dit d'allé dans le sens inverse de mon coeur. Je me fais plaisir et je suis heureux ainsi.

Je sors de ma coquille aussi. J'ai passé beaucoup de temps seul. Je choisi mes fréquentations. Avant, je laissait n'importe quoi, n'importe qui entrer dans ma vie. Maintenant, je choisis. J'ai bien le droit. Ça devrait être ainsi pour tous !

Ce soir, je suis allé à la fête de Ariel dans un restaurant du Mile End, la Buvette. Quelle joie de me retrouver avec Ariel et sa nouvelle copine qui est un peu mon amie aussi, Charlotte. Quel joie de voir ces gens. Quel joie de voir le frère de mon ex et de pouvoir lui montrer que le chum de sa soeur n'est plus et que c'est un nouvel homme qui se tient devant lui désormais. Mais surtout, quelle joie de retrouver ma vielle amie Joelle que j'ai pas vue depuis 8 ans et de réaliser que la toute petite fille que j'ai connue est maintenant une femme accomplie qui dirige la cuisine de ce restaurant d'une main de maître. Bravo Joelle ! Joelle est dans ma chanson Pointe All dressed. "J't'avec JO, LO, Six, Bertrand pis Sté." JO, c'est Joelle !

Mon coeur est rempli de bonheur et de joie. Je réalise tout mes rêves et ai la présent d'esprit pour en profiter et suis submergé de gratitude. Je tente de me sentir bien avec les gens et dans ma peau parce que je me dis toujours qu'advenant que j'apprenne que j'ai une maladie mortelle et qu'il ne me reste que quelques jours-mois à vivre, je regretterais de ne pas en avoir profité. Alors je tente de vivre sans regret demain en vivant pleinement aujourd'hui ! On devrait tous faire ça !

Disons que je suis heureux, mais de découvrir l'afrobeat aide aussi à se sentir vivant.

Mais le plus beau fut cet oiseau au métro Berri à 12h40.


dimanche, juin 26, 2011

Québec, tu m'enchantes.



On y avait joué souvent, mais ce n,est qu'hier que moi et Keuk sommes vraiment tombé en amour avec Québec. On a joué à Limoilou en musique, dans la rue. Après ça, mon amie Mélanie nous a amené à La Cuisine où moi et Keuk avons foutus le feu au dancefloor. Presque toutes les Crazy Crawleuses y étaient. C'était malade. Les gens se sont mis à danser à cause de nous. Ça a mis en bordel. On s'est couché super tard. On est allé chez des gens rencontrés après. Bref, ça a fait vraiment du bien d'être vivant et de capter toute cette vie, toute cette énergie. Ça fait du bien d'être en vie, de vivre et de profiter de ces instants de l'été.

Pis je pense que moi et Keuk, ça faisait longtemps qu'on avait un After-Party aussi cool. Benjy a été avec nous au début, mais la fatigue l'on fait allé se coucher très tôt.

Je suis heureux et gonflé d'énergie. Il fait que je trouve toutes les raisons, occasions d'allé à Québec cet été.

Prochain arrêt de la tournée, c'est encore à Québec pour ma plus grande joie. On joue avec Random Receipe et Dj Champion au Festival d'été de Québec !

Maudit que j'ai hâte !

J'ai vraiment toujours aimé Québec. Je rêve depuis longtemps d'y aménager, mais la vie, le travail, le band, font que je reste dans la métropole. Mais....

Gatineau-Québec, ce n'est que le début d'une histoire d'amour. Vraiment.