mardi, janvier 18, 2011

Du nouveau en région ! ENFIN ! LA SCÈNE 1425

Scène 1425.com cliquez ici !

Vous vous souvenez il y a quelques années lorsque j'ai écris mon célèbre post LA SCÈNE BOCALE ? À cette époque je me questionnais sur l'avenir de la scène à Montréal et surtout en région. Je rêvais que nous puissions trouver des solutions, faire un pont entre la scène à travers plusieurs lieux à travers la province. J'avais des idées et surtout des désirs. Je voyais qu'il fallait faire de quoi. Mais je n'ai rien fais.


C'est avec joie que je salue l'initiative de Julien Aidelbaum qui a mis sur pied La scène 1425. 1425 offre des shows de qualité autant pour les artistes que pour le public dans plusieurs lieux à travers la province où personne ne s'attend à voir de shows. La scène 1425 offre des spectacle à Terrebonne via Yanick Capuano au Moulin-neuf. C'est malade. C'est sur une île et derrière le stage, on voit la rivière des Miles-îles couler !! Plus tôt cette année, on a pu voir Fred Fortin dans une salle hors du commun à LavaLLL ! Ça fait du bien autant pour les artistes que pour le public. Pourquoi est-ce que Lavalois doit toujours se rendre au Centre-ville de Montréal pour avoir accès à un spectacle de groupe indé de qualité ? Pourquoi ne pas allé les voir nous, les bands ?!! Y en a marre du monopole Montréalais.
Laissez-moi vous donner un exemple. En France, la scène est vivante et forte partout et dans tout ses recoins parce que le réseau est développé dans tous les lieux possibles ! Il y a un festival d'envergure pour chaque petite ville, chaque région. On y retrouve des centaines de bands ainsi capable de vivre de leur art à longueur d'année et dans des conditions excellentes. Je ne veux pas nécessairement parler de Gatineau ici, mais imaginez que mon band a le désir de jouer à Terrebonne (ma ville natale) et à Laval (ville de Keuk en ce moment et de notre studio d'enregistrement) et à l'ïle-Perrot depuis des années ! Vraiment. Mais on a pas les reins solides financièrement pour nous permettre ce genre de truc. Côté publicité aussi ça devient difficile de nous rendre à St-Yaya-des-deux-rangs pour allé y mettre des posters au Métro du coin pour notre petit show dans un bar où l'on est même pas susceptible de savoir si ils auront une "board" pour y brancher nos instruments.

Grâce à La Scène 1425 on est en droit de rêver d'avoir des shows de qualité bien encadrés partout en région. Je ne peux que saluer l'équipe pour la programmation diversifiée et de goût. Pis ils en sont à leurs débuts seulement. Je crois sincèrement que l'avenir de la musique indé au Québec dépend en partie de 1425.


Aucun commentaire: