vendredi, mai 20, 2011

Minor Threat et Fugazi


Aujourd'hui, j'sais pu trop en fait, mais autour du 18-21 de chaque mois, ça se trouve à être mon anniversaire d'abstinence de tout consommation. À chaque fois, j'essaye de me faire des petites fêtes symboliques pour m'aider à continuer et me rendre fière de mes résolutions, de mon nouveau mode de vie.

Ce mois-ci, j'ai décidé de m'acheter en vinyle REPEATER de Fugazi afin d'ajouter un troisième vinyle à ma collection de Fugazi dont j'ai tout les compacts depuis un bon bout.

Aussi, j'ai mixé ma passion et mon mode de vie ( vice et versa parce que les deux sont des passions et des modes de vie) en achetant des stickers Minor Threat pour les poser sur mon vélo.

Pour la petite histoire, c'est Minor Threat qui a inventé le terme Straight edge (grâce à la chanson du même nom) et a initié tout le mouvement (malgré eux). Ian McKaye, le chanteur du band refusant de se voir devenir gourou d'un mouvement que lui-même n'avait pas voulu, faisant de son choix de vie un choix personnel et se distanciant heureusement rapidement de la branche du mouvement dit HARDLINE. Il dissout le band au milieu des années 80 et part Fugazi. Fugazi se veut un peu plus mélodique. On y traite toujours de politique, mais le discours Straight edge y est évacué.


Pour revenir à mes passions, il existe des photos de Guy Picciotto et Ian McKaye de Fugazi assistant au Bicycle Film Festival.

1 commentaire:

Anonyme a dit...

Moi je dis bravo et bonne continuation.