jeudi, juin 30, 2011

This UNcharming man


J'suis sorti pas mal déçu du show de Theophilus London. J'attendais ce moment depuis tellement longtemps, groupie que je suis du rappeur de Brooklyn.

Musicalement, je réalise que le mec n'a pas de tounes. C'est vrai. On le compare à Kanye West. Pourquoi ? Ça a juste pas rapport. Parce qu'il se swagge ? Sérieusement son swag faisait dur en crisse hier. Theophilus n'a pas le sens du raffiné et autant de classe que Kanye. Il n'a pas son génie, sa gueule, ni son talent. Il ne sait pas mettre dans sa poche un audience. Hier, il y avait un mur entre lui et la foule. On voulait embarquer (Dieu seul sait que j'étais probablement le seul vrai fan fini du mec dans la salle) Mais il manquait de quoi ! Ses tounes ne sont pas des tubes et la manière dont elles étaient livrées n'aidait en rien. Le dj faisait jouer des mp3 directement de son Itunes pendant que deux guitaristes et un bassiste jouaient par dessus tout ça. Ça manquait franchement de finesse. J'aurais remplacé un guitariste par un vrai drum pour ma part.

Aucune mis en scène. Ses départs pour allé faire ses changements de costumes ne faisaient que créer des malaises. On en savait pas trop trop ce qui se passait. Sans parler de la fin où il est parti sans que l'on sache si c'était vraiment fini. Il revient pendant que ses dudes quittent le stage. il fait jouer des mp3 de tounes qu'il aime. On ne sait si c'est un dj set qui commence ? Ses musiciens dégearent pendant ce temps. Puis il quitte pendant qu'une toune continue à jouer. C'est le bordel. On se sent mal. Le public part... Puis out of nowhere, on le voit sortir dehors du Club Soda. Il prend la pause...On se jette dessus. Je courre pour lui toucher le dos comme une jeune groupie. Je me fais prendre en photo avec.

Pendant le show, il a lancé un bandeau. Je le tiens dans mes mains en ce moment. Je capote. Il lançait des trucs dans la foule souvent. J'avais pas réussis à en attraper un, mais en tant que vrai fan, je sentais que je méritais d'attraper de quoi. La hasard a fait que c'est une fille qui a attrapé le bandeau. Elle devait s'en foutre parce que quelques minutes après elle m'a tapé dans le dos pour me le donner. Merci ! Merci beaucoup.

mardi, juin 28, 2011

Le bonheur, cette chose si simple

Je me sens de plus en plus heureux et en paix avec moi-même. Je me sens mieux dans ma peau et avec mes relations avec les autres. Je me concentre sur les amitiés positives. Je mets mes énergies dans ces moments de joie. J'apprécie les gens qui m'entoure. Je vois que du beau dans chaque instant et dans chaque personne.

Hier soir, j'allais à vélo avec l'oeuvre de Fela Kuti dans les écouteurs. Je suis allé à Laval, Boisbriand etc... J'avais jamais roulé aussi léger avec joie et paix. Il n'y avait plus rien de colère. J'ai fais le ménage dans beaucoup de choses. Je me sens bien.

Ça me gosse d'écrire ça ici parce qu'il y a toujours quelqu'un pour dire: ouin regarde-le aller. Il se prend pour un autre. Maudit fake ! Il a fait chier assez de monde c'te gars-là ! Il se la joue bien dans sa tête et dans sa peau, mais ça a pas toujours été ça. Il y a ces gens que j'ai laissé de côté aussi pour pouvoir continuer mon chemin et sauver ma peau à plusieurs niveaux. J'suis pas fan de Bashung pour rien ! Mais j'ai décidé d'allé où mon coeur me guide. C'est la seule façon de ne pas me tromper. Et mon coeur va dans une bonne direction disons. Je me sens inspiré et dirigé par celui-ci. Je vais pas être fake avec le monde pour leur faire plaisir ou parce que ma tête me dit d'allé dans le sens inverse de mon coeur. Je me fais plaisir et je suis heureux ainsi.

Je sors de ma coquille aussi. J'ai passé beaucoup de temps seul. Je choisi mes fréquentations. Avant, je laissait n'importe quoi, n'importe qui entrer dans ma vie. Maintenant, je choisis. J'ai bien le droit. Ça devrait être ainsi pour tous !

Ce soir, je suis allé à la fête de Ariel dans un restaurant du Mile End, la Buvette. Quelle joie de me retrouver avec Ariel et sa nouvelle copine qui est un peu mon amie aussi, Charlotte. Quel joie de voir ces gens. Quel joie de voir le frère de mon ex et de pouvoir lui montrer que le chum de sa soeur n'est plus et que c'est un nouvel homme qui se tient devant lui désormais. Mais surtout, quelle joie de retrouver ma vielle amie Joelle que j'ai pas vue depuis 8 ans et de réaliser que la toute petite fille que j'ai connue est maintenant une femme accomplie qui dirige la cuisine de ce restaurant d'une main de maître. Bravo Joelle ! Joelle est dans ma chanson Pointe All dressed. "J't'avec JO, LO, Six, Bertrand pis Sté." JO, c'est Joelle !

Mon coeur est rempli de bonheur et de joie. Je réalise tout mes rêves et ai la présent d'esprit pour en profiter et suis submergé de gratitude. Je tente de me sentir bien avec les gens et dans ma peau parce que je me dis toujours qu'advenant que j'apprenne que j'ai une maladie mortelle et qu'il ne me reste que quelques jours-mois à vivre, je regretterais de ne pas en avoir profité. Alors je tente de vivre sans regret demain en vivant pleinement aujourd'hui ! On devrait tous faire ça !

Disons que je suis heureux, mais de découvrir l'afrobeat aide aussi à se sentir vivant.

Mais le plus beau fut cet oiseau au métro Berri à 12h40.


dimanche, juin 26, 2011

Québec, tu m'enchantes.



On y avait joué souvent, mais ce n,est qu'hier que moi et Keuk sommes vraiment tombé en amour avec Québec. On a joué à Limoilou en musique, dans la rue. Après ça, mon amie Mélanie nous a amené à La Cuisine où moi et Keuk avons foutus le feu au dancefloor. Presque toutes les Crazy Crawleuses y étaient. C'était malade. Les gens se sont mis à danser à cause de nous. Ça a mis en bordel. On s'est couché super tard. On est allé chez des gens rencontrés après. Bref, ça a fait vraiment du bien d'être vivant et de capter toute cette vie, toute cette énergie. Ça fait du bien d'être en vie, de vivre et de profiter de ces instants de l'été.

Pis je pense que moi et Keuk, ça faisait longtemps qu'on avait un After-Party aussi cool. Benjy a été avec nous au début, mais la fatigue l'on fait allé se coucher très tôt.

Je suis heureux et gonflé d'énergie. Il fait que je trouve toutes les raisons, occasions d'allé à Québec cet été.

Prochain arrêt de la tournée, c'est encore à Québec pour ma plus grande joie. On joue avec Random Receipe et Dj Champion au Festival d'été de Québec !

Maudit que j'ai hâte !

J'ai vraiment toujours aimé Québec. Je rêve depuis longtemps d'y aménager, mais la vie, le travail, le band, font que je reste dans la métropole. Mais....

Gatineau-Québec, ce n'est que le début d'une histoire d'amour. Vraiment.

lundi, juin 20, 2011

Naître et mourir

Produire une oeuvre, c'est toujours la prétention de se reproduire soi-même, c'est s'enfanter par une sorte d'immaculée-conception.

Nos oeuvres sont nos enfants.

dimanche, juin 19, 2011

A Year To Live

...et c'est en pensant à ma mort, au fait que cela puisse venir plus vite que je ne le crois, au fait que tout cela peut m'être enlevé d'un instant à l'autre, en pensant à ma finalité, au fait que tout ce que je vis en ce moment, je le vie pour la dernière fois, en songeant au fait que rien ne revient jamais, que la vie s'écoule si vite, que je me sens pleinement vivant et que je vis à fond et que je m'éveille, émerveillé à chaque instant de ma vie et que j'appréhende l'existence au présent avec un bonheur sans cesse renouvelé et une ouverture sur le monde et sur les rencontres et les accidents du merveilleux et que je vis en extase totale.

C'est en pensant que je vais mourir et que ceci est certains et que rien ne peut empêcher cela d'arriver et que la mort viendra sans aucun doute, que je vis pleinement à fond et que j'ai le sentiment de l'infini. Je sens l'urgence de vivre. Je sens le besoin de vivre. Je ressent cette vie, ces instants me passer entre les doigts, partir au loin. Je suis donc présent le plus possible à chaque instant et tente de voir le beau dans chacun, dans chaque chose.

C'est en pensant pleinement à ma mort que je pense pleinement à la vie !


Il faut avoir pleinement conscience de sa mort pour apprécier sa vie.

Il faut se savoir en train de mourir pour vivre.

Nous sommes tous en sursis !



Sortez dehors et vivez ! Vivez !

vendredi, juin 17, 2011

L'homme le plus heureux du monde

Gatineau a rocké le Métropolis la semaine passé. On a eu que de bonnes critiques. Ça fait du bien parce que ce n'est pas tout le monde qui a compris l'album Karaoké king. Enfin, on reçoit pas mal de velour.

La semaine prochaine, on joue à L'Autre st-Jean. Un rêve. Lorsque tu fais une chanson, ou un album, tu les fais toujours en te disant que le point culminant de tout ça sera la St-Jean-Baptiste. Un disque au Québec, c'est fait pour être chanté à la St-Jean. En fait, moi je pense comme ça depuis que j'ai commencé à rapper.


Depuis ma passion pour Claude François, je rêve de chanter ses chansons, de danser comme lui, de faire un clip. Le hasard a fait que nous avons fait un disque hommage à lui. Maintenant, nous voici rendus au clip. Je rêvais de danser comme Claude dans un clip. Mais pour avoir un clip, il faut une chanson. Donc depuis le début, la chanson n'est qu'un prétexte au clip que l'on va tourner demain. Ça fait une semaine que j'apprends des chorégraphies comme mon maître Justin Timberlake et mon idole Claude François. Demain, je danserai dans un clip. Je me suis mis dans une zone d'inconfort. Apprendre à danser comme Claude et me prendre pour Justin dans un clip, ça ne me ressemble pas. je suis davantage punk dans mon expression corporelle. Mais voici, que j'ai relevé un défi complètement fou. Nous tournons demain !

Un autre rêve fou maintenant. Partager la scène avec Adamus ce soir aux Francos. Pour Adamus, un des plus grands fans de Gatineau et dès la première heure, se retrouver avec nous sur scène veut dire de quoi. Pour moi, c'est sa manière de nous allo et de se payer une St-Jean avant le temps avec ses chums. Mais pour moi, ça veut surtout dire tripper sur scène avec mon vieux chum de brosse.

J'ai connu Bernard avant que ça marche ses affaires. Il était drôle à ne pas arrêter de me demander comment faire pour avoir une carrière, comment sa marche la musique, si il pourrait être sur C4, comment ci et comment ça. Il l'a su bien assez vite et même plus que moi. C,est moi maintenant qui ai une certaine jalousie. Ça marche plus que moi ses affaires torliboire !

Et dire que je lui avais dis avant qu'il enregistre BRUN: Aille je vais t'aider à te faire connaître en te proposant un featuring sur ton démo.... C'est MOI qui ai intérêt à être vu avec Bob si je veux être connu !!! Ironie.


Mais Bernard est quelqu'un que j'aime profondément. Je partirait avec lui au bout du monde. C'est une belle personne. J'aime son âme. C'est une des rares personnes que je peux compter sur mes doigts qui peuvent me donner des frissons juste en le regardant au fond des yeux. Je tombe en amour avec lui aussitôt que je le regarde dans les yeux. Bernard est une grande âme.

Je t'aime de tout mon âme Bernard. Je t'aime de tout mon coeur. Je t'aime de manière spirituelle et profonde. Merci d'être Bob. Merci pour ce soir. Je suis touché au plus profond de mon être. Je vais pas juste toaster pis poigner mon chèque. J'y vais avec mon coeur. Je suis aussi fière d'être à tes côtés avec Keuk ce soir que si on était le soir de l'indépendance du Québec.

J'aime ta lumière.

mardi, juin 14, 2011

THIS IS NOT A FUGAZI T-SHIRT


Pour moi le fait d'être un fan de FUGAZI et ne pas porter de t-Shirt du band revient à en porter un en permanence.

samedi, juin 11, 2011

10 ans de C4 ce soir au Métropolis

Merci Pierre Thibault d'avoir parti ça. Merci Olivier d'être embarqué dans ça avec lui. Merci à Jodoin d'avoir été là au début. Merci Martine pis Paul de faire un aussi bon travail avec si peu de moyens. Merci à Maryline aussi. Merci Aux Dales, à Band de Garage, à Fred Fortin d'avoir cru en ça, Afrodizz de faire parti de l'aventure, Galaxie de pousser la patente encore plus loin, encore plus haut.
Merci à C4 d'avoir cru en Gatineau et de nous avoir donné de si belles années avec vous autres.


Merci ! Merci !

TALES FROM MY BOOTH

Entendu hier au Shag...


Fille

Aille, ce que tu mets c'est pas ben ben dansant. Tu devrais mettre de quoi comme du Micheal Jackson. J'sais pas...

Seba

Heuu.. c'est parce que C'EST Don'T stop till get enough de Michael Jackson qui joue en ce moment même !!!!


KNOW YOUR MICHAEL BABY !

vendredi, juin 10, 2011

Podium

Un super livre de fou sur Claude François. La mise en vient (ou imite) celle de sa célèbre revue Podium. Dans le milieu, vous pouvez voir un disque compact avec des titres inédits et lives de Claude. Un livre de table hallucinant que mon horaire du moment m'empêche de consulter.

Oui, j'ai la tête et la table tournante pleine de vinyles.

MOI ET CRASS

Je suis sur cette photo ! Elle a été prise par Steve Ignorant lors du passage de Crass à Montréal en avril dernier. Je suis à droite, la 4ième tête en partant du bas. J'ai le cou relevé par en haut et porte un foulard style (j'sais pas comment dire) libanais. J'ai un ostie de smile !