dimanche, août 14, 2011

Brian Wilson's leaving home



En pleine session d'enregistrement de l'album SMILE des Beach boys, avec quelques semaines à peine avant de terminer le tout, Paul MC Cartney passe les voir en studio et s'amuse avec eux à faire des sons d'animaux et rigole un bon coup avec les gars. Puis Paul se met au piano et joue une version de She's leaving home qui sera bientôt enregistrée sur Sgt Pepper's. Le coup sera fatal pour Brian Wilson. Devant la puissance de la chanson des Beatles, Wilson devient fou et décide de mettre fin aux sessions de son chef-d'oeuvre qui aurait pu devancer et surpasser celui des ses homonymes britanniques.

Brian Wilson mettra 40 ans à terminer son magnifique SMILE.


Ironique parce que Paul Mc Cartney avait dit que la chanson des Beach boys, God only knows était la plus belle chanson jamais écrite et que sans cette chanson, Sgt Pepper's n'aurait jamais vu le jour. Les américains et les britanniques tiraient amicalement du poignet entre 66 et 67, s'inspirant mutuellement l'un après l'autre. Wilson avait de quoi être fière. Mais le destin en aura voulu autrement...

et Brian Wilson mettra 40 ans à sortir son magistrale SMILE.

Aucun commentaire: