jeudi, janvier 17, 2013

Vincent Guzzo, films québecois : lamentardises et subventions = impopula...



Je trouve déplorable cette situation. Par contre, je suis presque d'accords avec lui.

J'ai passé mon enfance à regarder des films de Bergman, Woody Allen, des films polonais, russes, français etc...
Je n'avais d'yeux que pour ce qui était d'une autre époque, dans une autre langue, d'un autre pays. Fallait que ça soit deep etc...
Pis il y a 3 ans, je me suis écoeuré. J'ai renversé la vapeur. Moi qui méprisait le cinéma hollywoodien, je me suis mis à tripper sur l'aspect divertissement du cinéma. Depuis, ça ne me tente plus de voir du Michael Haneke.  J'sais pas pourquoi. Ça me tente pu.

Hier, je suis allé au cinéma avec mon chum Éric. Une sortie entre boys. On est allé voir le dernier Tarantino. On est allé bouffer une poutine pis deux burgers chez Patati Patata avant. C'était une sortie. On allait pas se prendre tous les deux la têtes avec AMOUR de Haneke !
Pis on est allé à L'ex-centris.  C'était cool. Mais moins que si on était allé au Guzzo ou au Scotia. L'ambiance Ex-centris faisait un peu trop funéraire pour un film de Quentin selon moi. On osait à peine rire quand Foxx dégainait sur des blancs.  Crisse, c'était drôle !  
Ben non !  L'ambiance films d'auteur est ennuyante.

Moi je trippe bien plus maintenant a aller avec ma blonde voir un film américain comme Ice Age au Collussus avec une chaudière de PUFF COIGNE pis une cruche de Coke pis un bat de baseball de chocolat que d'allé voir un film autrichien dans un complexe funéraire ! Vraiment !

Je revendique le droit d'être devenu cave !

Pourtant, il y a quelques années, je ne jurais que par le cinéma indépendant européen. Tarkovsky, Sokolov, Truffaut etc... Mais ça me tente pu !

Donc, je peux comprendre que lorsque l'on va au cinéma, on y va comme si on allait voir un show de Madonna ou de Pink Floyd.

Je me sens mal d'avoue que je suis devenu un con...

Je ne les ai pas vus, mais quand tu vois le preview d'un film comme CAMION, pis le preview de Ice Age, ciboire que tu te dis que tu vas pas allé passer 2 heures à regarder des images froides et brunes d'une gang de gars sur le bord de se suicider ou presque parce que le preview est fucking déprimant. Tu opte comme les petits bonhommes qui sautent partout pis l'écureuil coquin genre...

Anyway, moi j'ai arrêté de me gaver de trucs déprimants depuis que je ne consomme plus. Ça a rapporte ? J'sais pas trop trop...  C'est peut-être juste une façon de voir la vie maintenant. Je veux m'amuser et me divertir. J'ai assez passé de temps à vouloir me pendre les lendemains de brosses que maintenant, je vois la vie en couleur.  Je me suis égaré en chemin dans mon texte. pas grave. C'est juste un blog que personne ne lit anyway...

Aucun commentaire: